La Route de la Joie

La Route de la Joie
08 Juil 2018

Episode 11: Rencontre avec un des meilleurs guitaristes du monde dans le pays le plus heureux du monde selon l’ONU: la Norvège. 

Après cinq mois intensifs, ma traversée de la Scandinavie s’égraine à un rythme plus paisible. Après le Danemark, je suis arrivée en douce Norvège. Je comprends pourquoi, selon un rapport de l’ONU, la Norvège est le pays le plus heureux du monde. Richesse, sécurité, esprit de communauté: autant de raisons qui expliquent la sérénité qui règne dans ce pays nordique.

J’y ai retrouvé l’un des meilleurs guitaristes au monde et son groupe rock mythique, The Backstreet Girls, qui n ‘a rien à envier aux Rolling Stones. J’avais croisé Petter Baarli par hasard au milieu des glaces en 2015 au cours d’une expédition en Antarctique! Il y tournait un clip avec des manchots pour partager leur modèle social fondé sur la solidarité et l’entraide collective. «Les manchots se blottissent les uns contre les autres pour se tenir chaud et survivre à l’âpreté de l’hiver. Nous devrions nous en inspirer au lieu de nous disperser dans notre individualisme et notre égoïsme», regrette le musicien.

Petter Baarli est aussi bien un modèle en musique qu’en humanité. Harcelé depuis l’enfance pour sa petite taille et son look un peu punk, il puise depuis toujours son génie et sa passion au puits de la résilience. Il a appris à transformer ses blessures en talent. Grand enfant surdoué, il est le «Petter Pan» rock n’en roll de Scandinavie et sa guitare et sa joie retentissent audelà des frontières.

De la joie sous la loupe

Quant à la Suède, elle se classe elle aussi en tête de peloton parmi les pays les plus sereins au monde. Les secrets du bonheur à la suédoise? Le «lagom» (prononcez Largom)! Il s’agit d’un art de vivre venu du Nord fondé sur le principe du «ni trop, ni trop peu, mais juste assez». Les valeurs «lagom» sont sobriété, simplicité et convivialité.

Cette traversée plutôt contemplative m’a donné l’opportunité de réaliser un nouveau dessin sur Begoodee que j’ai baptisé «eLOVution»… Ce dessin raconte l’histoire de l’éveil de l’humanité; de l’ignorance des hommes et du repli sur soi à leur envol et à leur liberté par l’altruisme. En Scandinavie, moins la joie se voit et s’exhibe, plus elle agit et se lit dans le subtil, dans le frémissement argenté d’un feuillage de bouleau, dans un sourire à moitié esquissé, le dégradé de centaines de bateaux colorés dans les petits ports des fjords ou à travers cette irradiante et intense lumière des pays nordiques en été. (à suivre)

Isabelle Alexandrine Bourgeois 
contact: isabelle@joyfortheplanet.org