Daillens – Conseil Communal et séance sur la décharge de la Vernette

Daillens – Conseil Communal et séance sur la décharge de la Vernette
08 Mar 2019

La salle J.V.-Gilles marchera au solaire.

Lundi dernier à la salle Jean Villard-Gilles s’est tenu le Conseil communal de Daillens. Une courte séance, débutée à 19 h, qui fut suivie par une réunion publique d’information en vue du vote consultatif du 17 mars prochain, scrutin lors duquel la population du village se prononcera sur l’opportunité ou pas d’accueillir la décharge de la Vernette (dont le but est l’installation de stockage définitif de scories). Ce projet de décharge pour le moins contesté était présenté lundi soir par ses promoteurs.

Mais avant cela, l’assemblée délibérante a tenu sa séance avec, d’emblée, l’assermentation d’un nouveau conseiller communal en la personne de Jacky Chiovini qui succède à Christian Fracheboud, lequel quitte Daillens.

Trafic routier dans le village

Puis on a abordé le premier des deux préavis présentés, soit la réponse au postulat de Juan Carlos Hernandez et consorts, déposé en juin 2018 et intitulé: «Trafic routier dans notre commune». Cette démarche citoyenne vise à réduire le trafic de transit de poids-lourds par le village. Rappelons que ce postulat a été suivi, deux mois après, par une pétition signée par 245 personnes demandant aux autorités de prendre des mesures afin réduire le trafic.

Dans son préavis, la Municipalité a rappelé les diverses démarches qu’elle a entreprises dans ce but. Dont l’idée de créer une route de contournement (qui n’a pu être réalisée à l’époque pour diverses raisons, au vu des contraintes cantonales en la matière fixant un barème à 10’000 véhicules/jour pour pouvoir envisager une telle option).

Nonante panneaux solaires sur le toit de la grande salle

Devant le peu de marge de manoeuvre laissé aux autorités, la Municipalité a proposé de mandater un bureau d’ingénieurs afin de réaliser une étude de trafic et de faire des propositions concrètes de mesures pouvant être prises pour réduire les nuisances. Coût estimé de l’étude: CHF 15’000.-.

Cette réponse municipale au postulat a été entérinée à une écrasante majorité par le Conseil.

Le préavis suivant quant à lui a été adopté à l’unanimité: il concerne l’installation de panneaux solaires photovoltaïques sur la toiture de la salle Jean Villard-Gilles. La superficie du toit permettra la pose d’une nonantaine de panneaux pour une production de 34’000 kWh par an (soit l’équivalent de la consommation annuelle de huit ménages); le coût total de l’installation est estimé à CHF 65’000.- (auquel est soustraite une subvention fédérale de CHF 13’000.-).

En tablant sur une moyenne de 37% d’autoconsommation et de 63% de courant réinjecté dans le réseau, l’installation sera totalement amortie en douze ans, avec un gain net pour les finances communales dès la treizième année.

Pour terminer, le président Frédéric Burnand a indiqué que les prochaines délibérations du Conseil communal se tiendront le 17 juin.

Dix minutes après, sur le coup des 20 heures, les conseillères et conseillers ont été rejoints par des habitants du village. C’est donc devant une salle pleine (entre 150 et 200 personnes) que la séance a débuté.

Après une présentation complète du projet (ayant duré 50 minutes) par l’ingénieur Valéry Beaud, directeur adjoint d’Impact Concept SA, une séance de questions d’une grosse heure fut ouverte. Si le ton est resté courtois, on a perçu l’inquiétude manifeste d’une grande partie de la population. À la question «Allez-vous tenir compte du résultat du vote consultatif de la population de Daillens le 17 mars?», la réponse fut évasive. En gros, le résultat sera analysé, mais si l’on devait tenir compte de ce genre de votes consultatifs, plus aucun projet ne pourrait se réaliser. Il semble toutefois évident que le résultat de ce vote préfigurera la suite des évènements. Il sera sans doute un élément déterminant dans les actions et/ou négociations qu’entreprendra la Municipalité.

Pascal Pellegrino