Vufflens-la-Ville – 87e Giron de la Côte Est

Vufflens-la-Ville – 87e Giron de la Côte Est
10 Mai 2019

Ambiance collégiale et fédératrice

C’est avec brio que L’Harmonie du Pontet de Vufflens-la-Ville a organisé le 87e Giron de la Côte Est, le weekend passé, dans un décor se situant lui à l’ouest. En effet, c’est le Far-West qui était à l’honneur durant ces trois jours de festivités, et les habitants du village ont fort bien joué le jeu, aménageant les rues de devantures de saloon très réalistes. Une soirée country a ouvert la danse avec le groupe Colorado Country Band le vendredi soir dans la grande salle où les participants étaient invités à venir avec leurs bottes de cow-boy.

Hommage aux professeurs

Le samedi dès 8 heures le concours de solistes et petits ensembles a permis aux jeunes élèves des fanfares de la région de se confronter dans quatre catégories, soit instruments à vents, percussion, batterie et tambours. Au total plus de cent musiciens ont pris part à ce concours, qui s’est déroulé dans la grande salle, au collège et dans l’église du village.

À l’issue du concours, une soirée souper-spectacle animée par le magicien Daniel Juillerat aura clôturé cette journée savamment orchestrée, qui offre aux musiciens l’opportunité de présenter le fruit de leur travail dans une ambiance collégiale et fédératrice. Ce concours rend hommage à l’investissement des professeurs des différentes écoles de musique qui transmettent leur passion et forment la relève de demain.

Un orchestre de 240 musiciens

Le dimanche ce sont les sociétés du Giron, soit St-Prex, Prilly, Aubonne, Crissier, Renens, Saint-Livres, Yens et Etoy qui ont défilé dans les rues du village, en individuel pour le concours de marche, remporté par la fanfare de Crissier.

Arrivées à la grande salle, les fanfares se sont réunies pour interpréter la marche «Ice Cream» écrite et dirigée par Jean-Pierre Hartmann, directeur de l’Harmonie du Pontet. Un orchestre de 240 musiciens jouant au diapason cela donne des frissons!

Dès 13h, chaque fanfare a présenté sa pièce de concours d’une durée de 30 minutes, offrant un spectacle de grande qualité au public venu nombreux.

Eric Noll, président de l’Harmonie du Pontet se réjouit de cette édition qui s’est déroulée sous les meilleurs auspices grâce à l’engagement de nombreux bénévoles, au talent des musiciens et au soutien de la Municipalité. Si la température extérieure était glaciale la musique a su réchauffer les coeurs!

Texte et photos Tatyana Laffely