Montricher, route forestière du Mont Tendre

Montricher, route forestière du Mont Tendre
26 Juin 2020

Bestiaire en entrée de forêt

Si vous quittez la place des Ages et prenez la route forestière du Mont-Tendre, vous ne pouvez pas manquer, après une centaine de mètres, la base d’un tronc utilisé par un sculpteur et ses outils, pour «immortaliser» des animaux vivant dans les forêts alentour.

C’est l’oeuvre d’un bûcheron combier, Yvan Freiholz (photo en médaillon), qui depuis quelques années, a enrichi ses activités en réalisant nombre d’objets utilitaires (tables, bancs ou même cabane dans les arbres) mais aussi des sculptures animalières ou autres.

Celle de Montricher vaut le déplacement. Elle a nécessité plusieurs dizaines d’heures de travail avec différentes tronçonneuses et une finition à la gouge, avant de passer un peu de peinture acrylique et de l’huile de lin pour peaufiner le tout. Le lynx est enfin visible et trône au-dessus du renard et du sanglier. Il y a même un serpent qui rappelle peut-être que nous sommes à proximité d’un chemin appelé sentier des vipères. Une belle initiative due au municipal des forêts et préparée par le service forestier de la commune. Des bancs vont encore être aménagés sur la place.

Aux dires de l’artiste bûcheron, c’est la première fois qu’il effectue un travail aussi conséquent. Il rappelle que son nom (Freiholz = Bois libre en allemand) le destinait à oeuvrer de cette manière, libre de ses choix, guidé par son imagination et par ses compétences. C’est d’ailleurs une tradition familiale sur plusieurs générations. Ce que dit le bois à l’homme, c’est qu’il est aussi «le matériau de ses oeuvres et la parure de son univers».

Texte et photos Bernard Perrin

Pour contacter Yvan Freiholz, dirigez-vous sur ce site:
boislibre-creations.com