La Sarraz, Conseil Communal

La Sarraz, Conseil Communal
17 Oct 2020

Un nouveau règlement du personnel enfin voté

Après des années de réflexions, négociations, discussions et même conflits, la ville de La Sarraz se dote d’un nouveau règlement du personnel. Il était d’ailleurs temps puisque l’ancien «statut régissant les conditions d’engagement et de travail des employés communaux» – tapé à la machine ! – datait de 1983.

Adapté à la période actuelle, ce règlement vise notamment à être plus en phase avec les conditions de travail du moment et du futur, tout en offrant plus de souplesse à l’employeur et aux employé.e.s qui perdront le statut de fonctionnaire communal au profit d’un contrat individualisé. Elaboré par la Municipalité sur la base des statuts de la fonction publique cantonale, discuté avec les employés, il a ensuite été transmis à une commission ad hoc. Celle-ci a fait également un superbe travail, résumé (en neuf pages A4 quand même!) par son rapporteur Jacques Daniélou.

Egalité hommes et femmes

Les huit amendements proposés par la Commission et un neuvième par une conseillère ont tous été acceptés – à l’unanimité ou au moins à une très forte majorité. Le règlement pourra donc entrer en fonction dès qu’il aura été validé par le Canton.

Il offrira un statut moderne avec notamment l’égalité de traitement entre hommes et femmes, une nouvelle échelle de salaires, la protection de la santé et de la personnalité, un délai de résiliation des rapports de travail, la gestion du mobbing ou du harcèlement, la formation continue, le droit au congé paternité (ou d’adoption), des primes d’ancienneté, et d’autres points permettant d’avoir des conditions de travail optimales.

Taux d’impôts maintenus

Le syndic Daniel Develey et le municipal Jean-François Meylan se sont réjoui de cette validation et ont remercié le Conseil pour son soutien, qui mettra fin à des tergiversations durant plus de dix ans!

Quant au second préavis du soir, relatif à l’arrêté d’imposition pour 2021, il a aussi été accepté à l’unanimité (moins une abstention): tous les taux d’impôts communaux (66 points) et les émoluments seront donc maintenus au statu quo, malgré les risques financiers liés à la pandémie du Covid.

Un nouveau conseiller

Tels ont été les points principaux de cette séance du Conseil communal sarrazin du jeudi 8 octobre, qui s’est à nouveau déroulée dans un lieu permettant de respecter les règles de distanciation sociale et les normes sanitaires exigées par le Conseil d’Etat. C’est donc au château, à la salle de Débridée
cette fois, que le président Patrick Niederhauser a dirigé les débats, saluant la Municipalité in corpore, ainsi que 41 conseillères et conseillers (sur 55), plus un nouveau qui fut assermenté devant un conseil resté exceptionnellement assis durant la prestation de serment.

De la pyrale des buis

Au chapitre des informations, la municipale Nicole Reymond a relevé la progression dramatique de la pyrale des buis qui continue à dévaster nos forêts; une séance intercommunale avec des spécialistes aura lieu pour déterminer quelles sont les suites à donner.

Dans les bonnes nouvelles en revanche, elle se réjouit notamment du bon fonctionnement de l’ASI7 et de l’achèvement des travaux commandés par la commune de Chevilly pour construire la passerelle aux chutes de la Tine.

La municipale Maura Soupper s’est elle réjouie de la saison estivale à la piscine – qui a fermé ses portes le 13 septembre après un été compliqué, mais avec une fréquentation assez bonne – et au camping; elle a toutefois rappelé que d’importants frais imprévus (notamment d’élagage d’arbres malades et de taille des buis) vont péjorer les comptes annuels de l’AIPCV. Quant au municipal Jean Hubert, il a annoncé avec fierté que, pour la première fois dans les annales, la commune de La Sarraz a engagé un apprenti, alors qu’un deuxième commencera son apprentissage en 2021.

Amis du Château

À la fin de la séance, place a été laissée à José Redard et Bernard Develey pour présenter la fondation et l’association des amis du château; ces deux présidents remercièrent les autorités pour leur soutien et la saine collaboration, souhaitant que cela se poursuive aussi bien, au vu des défis en cours!

La prochaine séance du Conseil communal aura lieu le 11 décembre à la salle du Casino.

Texte et photo Pierre-Alain Pingoud