NOTA BENE

Le pyjama c’est la vie! Le training aussi. C’est large, ça ne serre pas, c’est doux, ça sent bon (au début), on peut tout faire dedans, on ne peut pas sortir comme ça, on reste planqué chez soi en priant pour que personne ne daigne venir troubler cet isolement salutaire de type légèrement régressif.

Aller dans la nature, c’est la vie! Que ce soit un bout de terrasse avec des oiseaux qui piaillent, la pleine forêt, les vastes prairies où le ciel est si large ou observer un chat, être avec la nature, c’est la base. Y a aucun autre endroit où trouver ce joyeux et magique désordre paisible. Même la tempête, elle a quelque chose de serein: le vent souffle, arrache, bouscule, mais avec un certain calme et sans colère ni jugement.

La bouffe c’est la vie! Quoi de mieux que manger? Quand tout va bien, quand tout va mal, pour festoyer, pour oublier, pour se faire plaisir, pour dépasser les bornes, pour partager. Rien de mieux qu’un bon repas au cours duquel vous ne parlerez que nourriture et cépages, tout en vous en mettant plein la lampe (à huile) tout en vous remémorant les bonnes choses que vous avez avalées dans votre vie (sujet par chance intarissable dans nos contrées).

La coquetterie c’est la vie! Ça, c’est une théorie de mon amie E. Quand tu réfléchis trop, que ton cerveau carbure à revisiter les événements, à imaginer le pire, quand il s’emballe en cherchant à analyser tous les méandres de ta passionnante existence, fais-toi les ongles et teins-toi les cheveux. Revenir à du superficiel, ça aide.

Les lingettes humides c’est la vie! Quand vous avez compris qu’il y a d’autres moyens de faire ça que le papier toilette (pour ceux qui ne sont pas convaincus, essayez d’essuyer du chocolat fondu sur votre bras avec un bout de pq sec et constatez le résultat) votre quotidien prend un doux virage tout à fait salutaire. Il y a aussi le wc-douche mais ça c’est déjà plus osé.

Jouer, c’est la vie! En toute chose, remettons du jeu.

Les rencontres, c’est la vie! Rencontrer de nouvelles personnes, quoi de plus réjouissant et stimulant? Et je ne parle pas que des rencontres amoureuses (une drogue, en soi)! Je parle de ces personnes qui ouvrent vos horizons, qui vous nourrissent. Ils entrent dans votre vie et deviennent des compagnons de route pour un bout de temps, vous allez partager des tas de choses, rire et aimer ensemble; et c’est une raison d’être tout excité de la vie!

Magali Charlet