Cossonay – Théâtre du PAM – Superbe première saison

Cossonay – Théâtre du PAM – Superbe première saison
29 Avr 2019

Le Théâtre du Pré-aux-Moines clôturait sa saison en beauté le 6 avril dernier avec le spectacle «Nous» de Yann Lambiel et Marc Donnet-Monay. Au terme de ce riche cru 2018-2019, l’heure est au bilan pour la directrice Camille Destraz, qui rappelons-le officiait pour sa première année à la tête du théâtre, ayant succédé à Philippe Laedermann. L’enjeu était donc pour Camille Destraz d’assurer la transition, en injectant de la nouveauté tout en respectant l’esprit d’avant. Défi apparemment réussi, le premier mot lui venant pour qualifier cette saison étant «incroyable».

Pas moins de 6300 spectateurs

Le public a en effet répondu présent: Quinze des 25 représentations ont fait salle pleine et ce n’est pas moins de 6’300 spectateurs au total qui sont venus se divertir à Cossonay. En plus de cette belle fréquentation, le bilan est aussi très bon d’un point de vue financier.

Une telle réussite requiert sans surprise un travail considérable, notamment en amont lors de la programmation, qui s’est faite en collaboration avec Phillipe Laedermann. «Il y a toujours mille détails à penser! De l’extérieur, on ne se rend pas compte», glisse la directrice, qui «a la chance d’être bien entourée » par l’équipe qui l’épaule dans sa tâche. Quelques nouveautés ont été implantées cette année: le renouvellement de la sonorisation et de l’offre de petite restauration au bar, l’emploi de gobelets recyclables, ainsi que quelques aménagements dans le hall.

Par ailleurs, un nouveau système de billetterie en ligne modernisé sera instauré pour la saison prochaine.

Au niveau des spectacles, c’est celui d’Henri Dès qui aura attiré le plus de spectateurs, remplissant le théâtre trois soirs de suite! Cette saison a vu d’excellentes surprises, à l’instar du one man show «Charrette» de Simon Romang, qui s’est produit par deux fois sur la scène du Pendrillon et une fois dans la grande salle, à guichets fermés. Un «petit phénomène» auprès du public, attiré par le bouche-à-oreille, et un «moment spécial», des confrères humoristes étant venus le voir.

Rendez-vous le 29 août !

Les spectacles du Petit Nouvel-An, par Voix de Lausanne et Miss Helvetia, Phanee de Pool et «Des tours autour de Nougaro», mené par Pascal Schopfer font aussi partie des découvertes artistiques ayant marqué le public cette saison. Selon sa directrice, le théâtre du PAM jouit d’une bonne aura et réputation dans le milieu du spectacle romand: «Il a bien sa place dans le circuit». L’accueil chaleureux réservé par le public et la proximité avec celui-ci conférent à l’endroit une ambiance singulière, appréciée des artistes. Avant tout, le rôle du théâtre reste pour Camille Destraz d’être un lieu de proximité culturelle, abordable et familial, ayant aussi pour but de faire jouer et découvrir les artistes locaux.

Après cette belle saison, il est temps de penser à la prochaine. Rendez-vous donc le 29 août pour la présentation de la saison 2019-2020, qui s’annonce riche en découvertes et émotions.

Texte et photo Tristan Bornoz