Penthaz – Conseil Communal

Penthaz – Conseil Communal
05 Oct 2019

L’élection à la Municipalité doublée d’une élection au Conseil communal

Le Conseil communal de Penthaz s’est tenu le jeudi 26 septembre. Cette séance, qui comportait un programme important, ne pouvait débuter autrement que par une pensée pour Philippe Besson, syndic de la commune décédé le 17 août dernier. L’ancien président Jean Rodriguez lui rendit hommage dans un discours rappelant son implication et son dévouement au sein du village: «Je tiens à exprimer ici ma vive reconnaissance pour la collaboration sans faille avec notre regretté syndic Philippe Besson, toujours prêt à expliquer et vulgariser tous les sujets au Conseil communal. Son empreinte restera à tout jamais gravée dans l’histoire de Penthaz.»

La disparition de M. Besson a pour conséquence l’organisation d’une élection complémentaire à la Municipalité; celle-ci aura lieu le 24 novembre prochain. De surcroît, à cette date, se tiendra aussi une élection complémentaire au Conseil communal. En effet, vu le nombre de départs depuis le début de la législature, l’assemblée ne compte aujourd’hui plus que 37 membres (au lieu de 45), soit une personne de plus que le minimum légal (36).

Dans cette perspective, une séance d’information à la population est organisée le mardi 15 octobre à 19h30 à la salle du Conseil communal. Cette séance est ouverte aux électrices et électeurs suisses et étrangers domiciliés à Penthaz.

Ensuite, l’assemblée aborda le préavis sur la modification du Plan général d’affection (PGA). Celui-ci fut vivement débattu notamment autour de la question de l’opportunité de réserver une parcelle de la commune en vue de créer de futures installations publiques.

La zone en question englobe tout le terrain où se trouve le collège de la Léchire, ainsi que le terrain de football. Ce dernier  serait amené à disparaître pour laisser place à un potentiel projet de grande envergure, soit un nouveau collège secondaire. Ce lieu est en effet géographiquement centré par rapport aux autres communes de l’ASIVenoge, ce qui permettrait de faciliter les trajets.

Le terrain de football quant à lui serait déplacé sur le territoire de la Commune de Daillens qui envisage de réaliser un terrain synthétique.

Au final, la modification du PGA a été adoptée.

Baisse des impôts

Autre gros morceau de cette séance, l’arrêté d’imposition 2020-2022. Rappelons qu’en mars de cette année, la population avait balayé l’arrêté d’imposition 2019-2020 à l’occasion d’un référendum communal. Par la suite, des pistes d’économies et de nouvelles recettes avaient été mises en place par la Municipalité afin de limiter l’impact de cette votation sur la population.

Dans ce contexte, la proposition d’une baisse du taux à 69.5 pendant trois ans (soit un point et demi de moins qu’actuellement) a été adoptée à l’unanimité. Cette baisse est la conséquence d’un accord avec le Canton qui prendra désormais en charge les coûts de l’Association vaudoise d’aide et de soins à domicile (AVASAD), qui s’élèvent approximativement à CHF 170’000.-.

L’impôt de dix pour cent sur les divertissements a été également supprimé, tout comme celui sur les loteries et les tombolas.

Le Conseil communal étudia ensuite le postulat des subsides aux sociétés locales. La Commune a récemment décidé de ne plus offrir certaines prestations aux sociétés. Afin de faire des économies, elle facture désormais à moitié prix la deuxième location de la salle de spectacle ou de la salle de sport.

Président du choeur mixte choqué de l’effet rétroactif

Les sociétés plus modestes ne pourraient donc plus se permettre de réserver une salle plusieurs soirs d’affilée. Jean-Marc Gerber, président du choeur mixte, s’est dit choqué que cette décision soit rétroactive depuis le mois de janvier 2019. Le postulat demandait d’établir un règlement clair avant la fin de l’année, mais le Conseil communal a rejeté la proposition. Des réunions entre plusieurs sociétés locales et la Municipalité ont cependant été agendées afin de trouver des solutions.

Panne de courant au terrain de football

Début septembre, le terrain de football de Penthaz a subi une panne de courant. Situés dans les sous-sols de la grande salle, les fusibles reliés aux spots ont grillé. La cause de ce problème serait l’éclairage trop fort du terrain.

Cette mésaventure s’est passée en plein championnat et les deux équipes disputant un match ce soir-là se sont retrouvées plongées dans le noir. Le FC Venoge, équipe receveuse, n’a eu d’autre choix que de déclarer forfait. De nouveaux câbles et fusibles ont d’ores et déjà remplacé ceux endommagés. Le municipal Pierre-Henri Dumont a précisé que l’installation électrique ferait bientôt l’objet d’un devis auprès d’un électricien.

La STEP intercommunale intéresse au-delà du village

Enfin , la délégation de l’Association intercommunale pour l’épuration des eaux usées (AIEE) s’est réjouie de l’intérêt que suscite la STEP. Son installation de traitement des micropolluants, unique en Suisse romande, attire notamment des visiteurs venus de l’étranger. La RTS serait même intéressée à venir tourner des images pour l’émission À Bon Entendeur.

Guillaume Peter