Romainmôtier – Foire d’automne et bourse aux sonnailles

Romainmôtier – Foire d’automne et bourse aux sonnailles
26 Oct 2019

Au son des cloches

Bénéficiant généralement de l’été indien, c’est une météo capricieuse qui a pourtant marqué cette 22ème édition de la Foire d’automne et bourse aux sonnailles. En effet, la grisaille était de mise de vendredi 18 à dimanche 20 octobre, avec même des trombes diluviennes qui ont compliqué l’organisation et le programme. Mais qu’à cela ne tienne, les chaleureux exposants ont accueilli le public qui a rejoint le site de Champbaillard pour ces trois jours d’un événement marquant la vie de notre région!

Fabrication de charbon

Cette foire est le rendez-vous des collectionneurs de cloches et toupins, ainsi que des amoureux des produits du terroir. Authenticité, respect de notre nature et convivialité restent donc le fil conducteur que la centaine d’exposants veulent faire suivre aux chalands.

L’artisanat très créatif, des produits régionaux variés, la dégustation par les vignerons, brasseurs ou même apiculteurs, sont complétés par des stands culturels. À relever cette année la fabrication de charbon de bois dans une meule installée à l’extérieur du site. Et la présence de Jean-Paul Schorderet, l’unique campaniste en Suisse romande, qui expliquait ses compétences en matière de rénovations de cadrans, système horloger et cloches des édifices publics. Dont l’église de Daillens qui, grâce à la volonté de la Municipalité, lui avait fait confiance pour la rénovation faite récemment.

Finalement, attribuons une note spéciale à une belle action de bienfaisance: la buvette de la Breguettaz et le restaurant du Lac au Pont ont concocté et servi un succulent risotto, dont le bénéfice est versé en faveur de la recherche contre la sclérose en plaque.

La descente des troupeaux

Tout comme les exposants, les collectionneurs se sont déplacés parfois depuis très loin pour rejoindre le vallon du Nozon, où ils ont pu admirer, voire acquérir, le toupin ou la cloche tant convoitée. Au cours des journées, des animations ont été proposées, dont la plus émouvante reste la descente des troupeaux.

La bonne humeur des musiciens de la fanfare l’Echo du Nozon, les prestations des cuivres du Mont-Tendre ou de l’avenir de Saint-Martin, les cors de la Venoge ou les sonneurs de la Dôle ou de l’écho de Solmon, ainsi que diverses autres animations, ont en outre permis de faire vivre de bons moments dans les buvettes ou à l’extérieur!

Texte et photos Pierre-Alain Pingoud