Résultats des élections complémentaires

29 Nov 2019

MOLLENS – FERREYRES – LA SARRAZ – POMPAPLES – ROMANEL-SUR-MORGES

Cinq communes de notre région procédaient à des élections dimanche passé pour compléter leur municipalité. Pour La Sarraz, ce fut aussi l’occasion d’élire cinq conseillers communaux, l’assemblée délibérante étant actuellement amputée de cinq membres et la liste des viennent ensuite étant épuisée.

Mollens

Lors du premier tour, aucune candidature n’a été déclarée pour succéder à Annick Rosset. Entre les deux tours, deux personnes ont finalement posé leur candidature et c’est le jeune Gabriel Reber, membre de la société de tir de Mollens, qui a été élu au second tour, avec 25 voix (sur les 47 exprimées). Encouragé par son entourage car très actif au sein du village, Gabriel Reber a été approché par la Municipalité en amont du second tour. «Je n’étais pas entièrement sûr de moi au début, explique-t-il. Mais avec le soutien de tout le monde, j’ai pris confiance et je me suis lancé. Pour moi c’est un nouveau défi. Je pensais m’inscrire aux prochaines élections, mais avec cette opportunité qui s’est présentée je me suis dit que ça en valait le coup.»

Ferreyres

Valérie Faine s’est annoncée pour briguer la succession de Nathalie Guenin, qui a quitté l’exécutif de Ferreyres après y avoir siégé durant dix ans. Née en 1970 et maman de deux grands enfants, Valérie Faine était la seule candidate en lice. Elle a été élue dans un fauteuil avec 94 voix (sur les 108 exprimées). Il s’agit de la deuxième expérience pour elle au sein du collège municipal de Ferreyres et elle aborde ses fonctions avec motivation. «Je suis très contente de retrouver ce poste après mes quinze ans d’absence, se réjouit-elle. Le poste m’avait manqué, avec ses tâches et ses fonctions, je trouve ça vraiment intéressant d’être dans un exécutif.»

La Sarraz

Ils étaient deux candidats à briguer la succession de Jean-Pierre Serex, qui a claqué la porte de l’exécutif sarrazin en juin en raison d’un désaccord avec ses collègues à propos du projet de STEP régionale. Au final, c’est Maura Soupper qui a été élue au premier tour avec une confortable majorité de 347 voix (sur les 477 exprimées). L’autre candidat, Hubert Clerc, a récolté 100 bulletins en sa faveur. Les Sarrazins devaient aussi désigner de nouveaux conseillers communaux puisque leur assemblée délibérante ne compte plus que 50 sièges occupés sur les 55 prévus par la Constitution. Une liste commune de treize noms a été déposée en vue de cette élection. Au soir du premier tour, Joséphine Moretta-Piguet et Christopher Hasler ont été élus. Il reste donc trois sièges à pourvoir lors du second tour fixé au 15 décembre.

Pompaples

Dimanche passé, la commune devait se trouver un nouveau municipal ainsi qu’un syndic, puisque l’actuel chef de l’exécutif, Georges Barré, va démissionner le 31 décembre. Pour la syndicature, c’est l’actuel municipal des finances, Alain Bonzon, siègeant depuis dix ans à la Municipalité, qui succède à M. Barré. «Pour moi, dit le nouveau syndic, c’est plus une continuité qu’un nouveau métier. On a de nombreux dossiers, prévus et/ou entamés, au programme, comme l’accueil d’une secrétaire communale, la collaboration avec le projet de STEP régionale ou encore l’école de soins de Saint-Loup.» Il ajoute aussi vouloir «mettre un peu plus l’accent sur les collaborations entre la Municipalité et les partenaires de la commune.» Le nouvel arrivé dans le collège est Joël Fontolliet, qui avait démissionné de l’exécutif l’an passé pour entreprendre un tour du monde avec sa famille. Il a obtenu 128 voix contre 96 pour l’autre candidat en lice, Vincent Studer (taux de participation: 41%).

Romanel-sur-Morges

Seul candidat à s’être présenté pour succéder au municipal démissionnaire Antonio Oliveira, Nicolas Longchamp a été élu au premier tour avec 95 voix (sur les 125 exprimées).