Le Nouvel-An avec les Jeunesses de la région

Le Nouvel-An avec les Jeunesses de la région
11 Jan 2020

Cossonay

Tous les deux ans la Jeunesse de Cossonay convie la population à son repas de Nouvel-An qui cette année avait pour thème: «À poil ou à plume». Les 315 participant(e) à cette soirée qui fut un grand succès se sont prêté(e)s au jeu du concours de déguisement autour d’une fondue vigneronne à gogo dans la salle de CossArena décorée de manière festive et chaleureuse pour l’occasion. Le grand gagnant du concours de déguisement fut Gégé, un ancien de la Jeunesse. Il a su interpréter le thème avec brio! Le passage en 2020 était accompagné par des flûtes de champagne et un lâcher de ballons. Et la fête s’est prolongée jusqu’au bout de la nuit dans une ambiance de folie!

Tatyana Laffely

Severy

Dans toute la région, du Pied du Jura, les sociétés de jeunesse ont été très présentes pour sillonner les villages, transmettre leurs voeux à la population et, au passage, récolter des dons pour miser ensuite lors d’une soirée festive. Sur notre photo, la Jeunesse de Sévery rencontrée dans l’après-midi du 1er janvier 2020. Pour elle, comme pour les autres, ces journées du Nouvel-An sont comme une répétition générale pour le concours des tambours et grosses caisses dont les diverses étapes ont débuté hier jeudi avec en point d’orgue le cortège à Juriens ce samedi dès 11h suivi du concours sous cantine à Romainmôtier dès 14h30.

Arnold Grandjean

Chavannes-le-Veyron

Il y avait de l’ambiance pour franchir le cap de 2020 dans la commune de Chavannes-le-Veyron! Dans une volée inattendue de lumières blanches, exprimant l’ambiance de froid nocturne régnant à ce moment-là, la Jeunesse de Cuarnens-Chavannes-le-Veyron a commencé à rouler tambours dès le 30 décembre pour finir le 3 janvier, par un apéro communal. Elle a arpenté les rues de Cuarnens et Chavannes-le-Veyron pour le plus grand plaisir des habitants.

Marc David

La Sarraz

La jeunesse de La Sarraz a revêtu une tenue de Viking pour arpenter, durant cinq jours, les rues de la ville au son des tambours.

Laurence Künzi

Boussens

La Jeunesse de Boussens proposait à ses convives de se présenter de façon chic mais avec un détail qui choque; les personnes qui jouaient le jeu bénéficiaient d’une réduction sur le prix du repas. Ainsi certains portaient un costume avec des bottes de ski, d’autres une chemise cravate avec un bas de jogging… L’ambiance était festive et pour Sarah, l’une des 124 participant(e)s, «La Jeunesse s’est donnée beaucoup de peine pour rendre cette soirée sympathique: des jeux étaient organisés et nous avons bien mangé!»

Nathalie Martin

Penthaz

Que peut-on faire de mieux un réveillon du jour de l’An? Accepter une invitation à un repas de Nouvel An organisé par la jeunesse du village. Et qui plus est Féérique! C’est donc une trentaine de convives qui s’installèrent au coeur de la grande salle de la Léchire, le 31 décembre dernier. Si l’apéritif offert débutait à 18h déjà – merci aux sociétés Bernycool à Lignerolle et Qualifoods à Yens – les douze membres de la Jeunesse s’activaient avec énergie afin de recevoir leurs invités pour servir le repas au alentour de 20h. Le menu s’annonçait succulent. Imaginez: «courgettes farcies à la viande hachée» en amuse-bouche, puis «velouté de potiron» en entrée. En plat principal: «pavé de saumon, sauce à l’aneth avec ratatouille et spaghettis» suivi de «la tarte aux pommes et glace vanille» comme dessert. Mais hélas, pour des raisons logistiques et d’un prix forfaitaire peut-être conséquent (mais avec tout de même les boissons comprises durant le repas), la décision était prise, quelques jours auparavant, de remplacer ledit menu par une délicieuse fondue bourguignonne. Malgré que chaque inscrit fut informé de ce changement pas si dramatique que ça, on peut relever un point intéressant quant au menu de départ: l’excellent équilibre entre produits frais, légumes, poisson et dessert aux fruits de saison. Un concept culinaire peu commun en ces fins d’années, mais qui souligne une certaine originalité et un souci de la Jeunesse de proposer un repas complet et d’excellente qualité. Et pourquoi pas pour l’an prochain?

Aymar Soares

Sullens

À Sullens, repas de fête et soirée dansante animée par le duo PI2 étaient organisés par le Renens Sullens Boussens Handball club. Deux cents personnes ont festoyé dans la grande salle du village, le traditionnel coup de canon a retenti un peu avant minuit et les festivités se sont poursuivies, dans la bonne humeur, jusqu’au petit matin.

Nathalie Martin