Concert de grande qualité avec la Chorale de Cossonay

Concert de grande qualité avec la Chorale de Cossonay
24 Jan 2020

Du brio et du brillant

Samedi 19 janvier, le Temple a accueilli un public nombreux sur ses bancs, venu s’offrir une parenthèse musicale proposée par la Chorale de Cossonay. Dirigée par Gabriel Ducommun et accompagnée par le Petit ensemble de Romandie (cordes) les choristes ont brillamment interprété les oeuvres de Félix Mendelssohn, Johann Sebastian Bach et Blaise Mettraux.

En présence du compositeur

Soutenue par la soliste alto professionnelle, Zoé Vauconstant, la chorale a fait honneur à la pièce de Felix Mendelssohn intitulée Drei Geistliche Lieder und Fuge. Avec justesse, intensité et beaucoup d’humilité, la soliste donne du relief à cette oeuvre difficile, que les chanteurs(-euses) et les jeunes musicien(ne)s professionnel(le)s issus de la Haute école de musique de Neuchâtel ont su s’approprier avec brio.

Puis, sous la direction passionnée de Gabriel Ducommun, le Petit ensemble de Romandie nous entraîne avec légèreté et enthousiasme dans l’univers de Johann Sebastian Bach, en jouant de manière éblouissante le Concerto brandebourgeois N°3, tel que l’a relevé Baise Mettraux, Enfin, le compositeur vaudois nous fait l’honneur de sa présence et introduit sa Messe en ré mineur, composée en 1997 et qu’il a le privilège de voir jouée ce soir-là par de talentueux musiciens. Il souligne que sa pièce a davantage voyagé que lui, de Neuchâtel à Genève, en passant par la France, le Japon ou encore le Brésil. Il est reconnaissant de voir son oeuvre vivre car c’est le plus beau cadeau pour un compositeur. Cette messe puissante nous emmène à voyager à l’intérieur de nous-même, à savourer l’instant présent,la grâce, l’harmonie de ces voix soutenues par ces divers instruments à cordes, qui donne l’impression que la pratique du violon est aisée.

Concert à Echallens

C’est un concert de grande qualité que la chorale de Cossonay a offert à son public dans un lieu sur-mesure, et dimanche 20 janvier, c’est en l’Eglise Saint- Jean d’Echallens que les sonorités célestes auront touché les coeurs des mélomanes de la région.

Tatyana Laffely