Le coin jardin

Le coin jardin
10 Fév 2020

On le dit souvent: «L’hiver n’est pas une période de repos pour les plantes du jardin.». En effet, même s’il ne se passe pas grand-chose en surface, tout se déroule dans le sol, sous la terre. Pour certains jardiniers, qui ont acheté des produits chimiques ou naturels pour enrichir leur sol et apporter de l’engrais à leurs plantes, ils ont déjà remarqué que, sur la notice d’emballage, il est toujours indiqué à quelle période il faut les utiliser.

S’ils permettent de favoriser la croissance rapide des plantes et également de les nourrir, un mauvais dosage d’une fumure peut carrément «fumer» les racines de l’arbre fraichement planté. Il est donc bon de vérifier le type d’amendement que l’on achète et aussi la période propice à son épandage (fumier d’automne, de printemps, ou utilisable à toute période).

Deux grands types d’engrais existent: les engrais organiques et les minéraux. Pour ceux organiques, il s’agit bien souvent de matières issues de déchets naturels en décomposition (compost, fumiers, cornes,…). Pour les engrais minéraux, ils proviennent souvent de gisements (nitrates, phosphate, potasse) ou de l’industrie chimique (synthèse de l’ammoniac, engrais azotés). On s’aiguille donc vers des engrais naturels, organiques- minéraux et respectueux de la nature. Les plantes ont besoin de trois éléments nutritifs: l’azote, qui agit sur la croissance; le phosphore, qui est un actif pour l’enracinement et la fécondation (fruitier et fleurs); et le potassium qui agit sur le développement des racines et la résistance aux nuisibles. Pour les trouver naturellement, rien de plus facile, on sympathise avec un paysan du coin! Le bon fumier d’animaux est un élément sacré pour le jardin potager et arbustif. En permaculture, on entrepose toujours un tas de fumier que l’on va laisser «mûrir». Et pour cause, un fumier trop frais de cheval, par exemple, pourra brûler les racines d’un arbuste si on en met trop. S’il n’est pas très riche en minéraux, qu’on ne s’inquiète pas! Il y a d’autres substances naturelles magiques.

En effet, la corne broyée ou torréfiée, le purin d’orties ou le sang séché sont riches en azote. Ils agissent de manière prolongée. Il faut toujours en mettre dans ses bacs à fleur. Pour le phosphore, on peut prendre de la poudre d’os et pour le potassium direction les cendres de sa cheminée. Vous voilà prêts pour avoir un beau jardin!

Christophe Nançoz

EN 3 MOTS

DICTONS DU MOIS
– À la Sainte-Eugénie (le 7 février), petit oiseau reste dans son nid.
– Il faut qu’à la Sainte-Eugénie, toutes les semailles soient finies.
– Février n’a pas deux jours pareils.

LE POINT LUNAIRE
Dimanche 9 février ce sera la pleine lune, à 8h33 précisément. Si le temps est doux, vous pouvez tailler vos pommiers, poiriers, abricotiers et pêchers et tailler les petits arbres à fruits.

NETTOYAGE DE PRINTEMPS
Nous ne sommes pas encore au printemps, mais il est bon de commencer son nettoyage. On brosse les lichens et mousses sur les troncs des arbres et on badigeonne les troncs d’argile.