Daillens et Penthalaz, Concerts surprises avec l’Echo de la Molombe

Daillens et Penthalaz, Concerts surprises avec l’Echo de la Molombe
05 Juin 2020

Relayées sur Internet durant le confinement, les prestations de musiciens depuis leur balcon ont donné des idées à deux membres de la société de musique L’Echo de La Molombe: «Et si on allait jouer dans les quartiers?». Un premier concert improvisé a donc eu lieu fin mars. Mais, très vite, deux ou trois autres membres de cette société – qui en compte une quarantaine (ndlr: un nombre de circonstance dans cette période…) – ainsi que le directeur Jean-Pierre Bourquin se sont joints à l’aventure. Et, au final, c’est une petite dizaine de mini-prestations surprises qui auront été organisées à Daillens et Penthalaz. La société est en effet née en 2012 de l’union des sociétés La Lyre du premier village et de La Villageoise du second.

Répétitions dès le 9 juin

«On s’envoyait les partitions par mail, on se donnait une heure et un lieu de rendez-vous et c’était parti», raconte le directeur, charmé par l’expérience. Une organisation minimale pour un effet maximal, vu les applaudissements et remerciements recueillis. «Les premières fois ont été riches en émotions, car avant que l’on commence, tout était calme et silencieux. Mais on a été à chaque fois très bien accueillis», apprécie Jean-Pierre Bourquin, qui a pris la direction de la société il y a huit ans lors de la création.

La dernière prestation a eu lieu mardi passé sur la Place Centrale de Penthalaz, mais l’expérience fait réfléchir à d’autres modes de fonctionnement. «On s’est rendu compte que l’on pouvait faire plaisir aux gens, et aux musiciens, sans que ce soit long et compliqué à organiser. Du coup, pour les répétitions qui vont reprendre le 9 juin, on réfléchit à jouer à l’extérieur. Et aussi à organiser d’autres concerts du même type, mais avec plus de participants…»

M.S

Photo : les huit musiciens qui ont joué mardi soir à Penthalaz