« Le jour de l’an 2000 où j’ai pris en charge le service d’oncologie ambulatoire »

« Le jour de l’an 2000 où j’ai pris en charge le service d’oncologie ambulatoire »
22 Juin 2020

Sandra Narçon, Pompaples: «C’est en 2000, qu’après plusieurs formations, Sandra Narçon a pris en charge le service d’oncologie ambulatoire de l’hôpital de Saint-Loup. À ce poste, elle a pu mettre en place pas mal de projets, dont un cycle de huit ateliers sur le thème de Apprendre à vivre avec le cancer. «Communiquer, partager et trouver des réponses à ses questions. Tels sont les buts de ces ateliers», précise la clinicienne et infirmière travaillant depuis 28 ans à Saint-Loup. Pour elle, ces ateliers destinés aux patient(e)s et à leurs proches constituent des lieux d’échanges incroyables et une remise en question de sa pratique de professionnelle de la santé car, dans ce contexte, chacun parle de son expérience en dehors des moments de soins. «Ces ateliers me rappellent chaque fois que seul le patient «sait». Et je pars de sa connaissance afin de mieux pouvoir répondre à ses attentes. » Une démarche ouverte, chaleureuse, attentive où la franchise est de mise, à l’image de la personnalité de Sandra qui, peu avant d’opter pour une profession, avait affirmé à sa maman que «jamais je ne travaillerai dans un hôpital!»

Claude-Alain Monnard