Promotions 2020. Merci d’avoir marqué le coup

Promotions 2020. Merci d’avoir marqué le coup
10 Juil 2020

A Apples, Cheseaux, Cossonay et La Sarraz

Le titre du présent article vous paraît bizarre? Si c’est le cas, c’est que vous n’avez pas vécu les promotions de fin de l’école obligatoire de la volée 2020. En effet, il semble que ces manifestations aient failli ne pas avoir lieu pour les raisons sanitaires que vous savez. Cela aurait été quand même un comble de ne pas marquer le coup après le nombre impressionnant de couleuvres qu’ont dû avaler les élèves de ce millésime 2020, qui restera dans les annales à cause du coronavirus. En effet, ils se sont vu supprimer leurs examens finaux, on leur a annulé leur voyage d’études et ils ont dû bosser chez eux durant deux mois avec des cours en ligne…

Quand ils ont repris les cours le 11 mai, c’était dans une ambiance de psychose et de guerre d’influence entre les partisans du pour et du contre. Bref, la volée 2020 des onzièmes années se souviendra longtemps des péripéties de leur second semestre d’école. Ou pas. Car, on le sait, on ne se souvient que des belles choses; les soucis sont conçus pour être oubliés.

dix huit cérémonies en tout sur quatre sites

Or donc, ne pouvant réunir toutes les classes et les familles en même temps dans un même lieu les directions des écoles ont dû faire preuve d’imagination pour marquer le coup avec une remise des certificats. Au final, dans notre région dix-huit cérémonies de promotions ont eu lieu (à Apples, Cheseaux, Cossonay et La Sarraz) pour remettre les certifs aux élèves de 23 classes. Les intervenants ont dû répéter leur discours à plusieurs reprises avec un autre public devant eux (sans oublier tout le cortège de mesure que vous connaissez, entre accueil avec gel antibactérien désinfectant, gel hydroalcoolique, masques de protection et autres mesures de distanciation sociale). Par conséquent un grand merci aux directions des établissements de notre région qui ont décidé de ne pas clore cette séquence de onze années d’école sur un couac. Le cérémonial a toute son importance, il est un moment marquant d’une vie, une raison suffisante pour ne pas s’en passer.

Nombreux remerciements

Et le directeur de l’ES Cossonay-Penthalaz – Pré-aux-Moines, Jean-François Borgeaud de déclarer: «Dans ce contexte si particulier, la réussite de votre scolarité a d’autant plus de saveur, avec la certitude que les certificats décernés sont pleinement justifiés et attestent de la qualité de votre travail et de l’atteinte des exigences scolaires. Ce ne sont pas quelques semaines d’enseignement à distance qui vont en changer la valeur.»

Des félicitations, il n’y en a pas eu que pour les élèves. Dans toutes les cérémonies de promotion, des remerciement ainsi que beaucoup de gratitude ont fusé pour les membres du corps enseignant, les conseils de direction, les équipe administrative et technique, les concierges, de même que pour tous les professionnels travaillant en «périphérie de l’école» (infirmier.ère.s scolaire, psychologues, conseiller en orientation, etc.)

Grâce à l’engagement, l’entraide et la solidarité entre toutes ces personnes et les élèves, la volée 2020 a pu mettre un terme à onze années d’école avant de choisir le chemin qu’elle souhaite parcourir, que celui-ci passe par un apprentissage, un raccordement, le gymnase ou autres.

Pascal Pellegrino