Le coin cuisine

Le coin cuisine
11 Juil 2020

En voilà une herbe aromatique que l’on utilise fréquemment dans la cuisine. Que ce soit pour des décorations, donner du goût ou encore colorer un plat, le persil est la star du jardin également.

Facile de culture, le persil se sème dès juin au potager. Vous pouvez bien évidemment en avoir toute l’année, quasiment, dans les jardineries en pot, mais le semis reste le meilleur marché. En effet, si vous souhaitez tapisser un parterre de cette ombellifère, le semis est idéal. Pour ce faire, je conseille de le semer dans plusieurs petits pots avant de les transplanter pour être sûr de la germination. Pour favoriser le plus possible de «levée» de graines, il est conseillé de laisser tremper une nuit dans l’eau lesdites graines avant de les semer. Certains disent que sans ce procédé, il faut attendre près d’un mois avant de voir émerger une petite pousse. Lorsque les plants présentent quatre feuilles au moins, vous pouvez les mettre à l’endroit souhaité. On favorisera une place ensoleillée mais une place à la mi-ombre est aussi parfaite. Le sol doit être léger et humifère. Il faudra donc bien arroser si le temps est sec.

Cette plante est bisannuelle. C’est-à-dire qu’elle fleurit et se sème toute seule durant l’année pour ensuite donner de nouveaux plants au printemps suivant. Par contre, il est n’est pas rare de voir un persil tenir d’année en année et repousser toujours à la même place une fois l’hiver passé. En gros, si vous souhaitez avoir beaucoup de persil, laissez-le fleurir et se ressemer.

Au niveau des maladies et ravageurs, il n’y a pas grand-chose à dire si ce n’est lorsqu’il est mal placé. On peut observer dans ces cas-là de la rouille sur des plantes affaiblies ou encore la mouche de la carotte et les pucerons. Pour ces derniers, il est assez simple de repérer une attaque car les feuilles du persil jaunissent. Pour prévenir cela, on plante à proximité des oignons, de l’ail ou des échalotes.

Christophe Nançoz

EN 3 MOTS

DICTONS DU MOIS
 Pluie du dix juillet mouille sept fois du moissonneur le bonnet.
 Le jour de Sainte-Félicité (10 juillet) se voit venir avec gaité car c’est le plus beau jour de l’été.
 Sécheresse en juillet, richesse au cellier.

LE POINT LUNAIRE
Suite à cette pleine lune du 5 juillet dernier, nous sommes en lune montante. Ce weekend, nous serons en jour feuilles. C’est la période idéale pour semer de l’engrais vert comme la luzerne ou le trèfle.

SALADES D’AUTOMNE
Pour avoir un peu de salade en automne, c’est dès maintenant! On sème de la mâche, des laitues à couper, romaines ou pommées d’automne.
Le pourpier se sème aussi dès à présent et jusqu’à fin septembre.