Eclépens, maison de couture Muki. Adrien Gygax ambassadeur

Eclépens, maison de couture Muki. Adrien Gygax ambassadeur
11 Nov 2020

Situé à la Rue du Village 38 à Eclépens, le tailleur suisse MuKi a choisi son ambassadeur en la personne de l’écrivain Adrien Gygax, enfant de Mont-la-
Ville.

Pour les créateurs de MuKi, Catherine Muriset et Joël Kinnar, il s’agissait de la bonne personne qui puisse à la fois incarner le style et les valeurs de cette jeune maison de couture créée en 2015. «Du côté de la photo, indiquent le duo de passionnés, notre choix s’est porté sur le photographe professionnel montreusien William Gammuto, ami de longue date et qui a su développer un univers visuel conforme à la rigueur de notre travail et à la douce folie de notre façon d’être…»

Bien vêtu sans le montrer

Restait à trouver le modèle. «Question style, il nous fallait une personne élégante aimant porter le costume, attirée naturellement par des coupes sortant des sentiers battus et refusant d’être l’otage du diktat de la mode. Question valeurs, notre ambassadeur devait être créatif, engagé dans son job et toujours sensible aux revirements de plus en plus fréquents de notre environnement. » Tous ces éléments amènent Catherine et Joël à la personne d’Adrien Gygax (31 ans). Cet écrivain d’ici s’est fait remarquer il y a trois ans avec la publication d’un premier roman «Aux noces de nos petites vertus» avant d’être publié en 2020 par la très renommée maison d’édition française, Grasset avec «Se réjouir de la fin».

«Adrien incarne notre vision de l’homme d’aujourd’hui: prêt à se remettre en question, fier de sa différence et par-dessus tout, cette capacité à être bien habillé sans jamais le montrer!»

Du sur-mesure de qualité

À la création de Muki en 2015, le but était de relancer le métier de tailleur comme il était pratiqué au milieu du siècle dernier. «Catherine est à la technique et Joël s’occupe du reste… Des contacts sont noués avec une série de filatures de renom (la plus jeune affiche 156 ans d’ancienneté) et l’aventure commence, confient les deux passionnés. Après cinq ans de fonctionnement, le style MuKi s’est affirmé et le travail est devenu celui d’une «maison de couture»: conseil et accompagnement, proposition de look et toujours l’exigence du meilleur dans une confection sur mesure adaptée aux budgets des clients. Du sur-mesure de qualité à un prix étudié»

Près de 3’000 tissus sont proposés dans cet atelier, provenant des meilleures filatures telles que Holland & Sherry, Scabal, Ariston, Loro Piana, Caccioppoli, Carnet ou Gorina…Quant au domaine d’action, «il va de la chemise au costume trois pièces, en passant par votre costume de mariage, mais aussi les accessoires (cravates, noeuds papillon, pochettes, ceintures,…)».

Pascal Pellegrino
Plus d’info sur mukidistribution.ch