Il vous est certainement déjà arrivé de vous retrouver avec de la purée de pomme de terre en trop. À chaque fois, on se dit que l’on va faire un parmentier avec ces restes. Et si cette fois-ci on faisait des gnocchis?

Pour cette recette, direction la main à la pâte, la première étape. On commence par mixer les orties fraîches avec les œufs. On passe ensuite le mélange au tamis et on y ajoute la purée de pomme de terre. Une fois la masse bien homogène, on ajoute petit à petit la farine. Plus on va en ajouter, plus la pâte va devenir dure à travailler à la spatule. On y va donc avec les mains. Après, tout est une question de sensation. En effet, il faut avoir l’œil et le toucher. Si votre pâte colle trop à vos doigts, on ajoute petit à petit de la farine et on travaille. Si vous voyez que votre pâte fait trop de grumeaux, on arrête d’ajouter de la farine et on la travaille à nouveau.

Bien malaxer sa pâte à gnocchis, c’est avec les deux mains, une fois avec la main droite en diagonale de votre masse et une autre avec la gauche en diagonale également. Petit à petit, vous devriez voir apparaître une pâte bien lisse, bien brillante et qui ne colle plus à vos mains et au plan de travail. Après, si vous avez un robot mélangeur, la tâche est beaucoup plus aisée, mais il parait que les gnocchis sont moins bons…

Il est conseillé de laisser reposer sa pâte en tout cas trois heures au frigo avant de procéder au «façonnage». Pour former vos gnocchis, libre à votre imagination ou alors suivez l’artiste. On divise sa boule en 4 car ce sera plus facile pour l’étaler. On forme un beau et long boudin de maximum 3 centimètres de diamètre. Puis, on coupe des morceaux de 2 centimètres. Vous pouvez faire plus grand si vous souhaitez des plus gros gnocchis. Ensuite, vient le marquage à la fourchette (pas forcément obligatoire). On prend une belle fourchette et on la passe sur chaque morceau. Cela va donner la forme caractéristique des gnocchis. La deuxième étape c’est la première cuisson. Une eau salée bien bouillante et frémissante dans laquelle on plonge chacune des quatre séries de gnocchis. Pour savoir quand ils sont cuits, c’est simple: ils remontent à la surface! Sortez-les ensuite délicatement avec un écumoire et direction un plat bien huilé pour pas qu’ils ne collent les uns avec les autres. Après libre à vous de les congeler pour une autre fois, de les gratiner, de les poêler ou de les servir de suite avec la sauce de votre choix: tomate, pesto, truffes ou une simple persillade. Petit conseil: laissez-les bien s’imprégner de la sauce avant de les servir.

Christophe Nançoz

LES INGREDIENTS

POUR 4 PERSONNES
500gr de purée de pomme de terre
2 oeufs
50gr d’orties fraîches
500gr de farine (plus ou moins)

SUGGESTION DE PRÉSENTATION
Pour un repas convivial, servez vos gnocchis sur un plat de présentations à gratin. De mon côté, j’aime bien préparer une sauce à part et proposer à mes convives de se servir à discrétion avec un bon fromage râpé d’une bonne laiterie. À noter que les gnocchis accompagnent toutes sortes de viandes et de poissons.