Lundi passé s’est tenu le Conseil communal de Cossonay, le dernier avant les élections du 7 mars et l’antépénultième avant la fin de la législature fixée au lundi 21 juin. Notons que l’assermentation des futur(e)s élu(e)s au Conseil se tiendra le mardi 8 juin 2021 à 19h et qu’une sortie du Conseil sera organisée le 26 juin, sortie à l’issue de laquelle aura lieu une cérémonie afin de saluer le départ de deux membres de la Municipalité, à savoir le syndic Georges Rime (entré en 1990 au Conseil communal, puis en 1998 à la Muni et qui est à la tête de celle-ci depuis 2005) et la vice-syndique Nicole Baudet (municipale depuis 2005).

Nouvelle conseillère

Après ces diverses annonces, la présidente Florence Texier Claessens a procédé à l’assermentation d’une nouvelle conseillère communale, Pia Belaïd, suite à la démission de Philippe Viquerat (du groupe Ensemble pour l’Ouverture).

Puis ce fut au tour du syndic de faire un point sur la situation financière suite aux différentes actions menées en 2020 pour soutenir l’économie locale dans cette crise du Covid-19. On a notamment appris que l’action bons solidaires a été un succès (avec 1578 bons qui ont trouvé preneurs) et que l’action de relance de la culture dans la commune a coûté pour le moment CHF 13’300.-. Le montant total dépensé l’an passé pour soutenir l’économie locale s’élève à CHF 238’000.-.

Et en 2021? Il est évident que les diverses actions sont prolongées, telles que: gratuité des stands au Marché du vendredi, éventuelle nouvelle action «bons solidaires», exemption de la taxe déchets pour les commerces et entreprises contraints de fermer durant la pandémie. Et puis, la Commune prévoit de soutenir les commerces du bourg tenant un stand à l’Expo de Coss (si celle-ci a lieu en 2021… mais allez, on va y croire!).

Au point suivant de l’ordre du jour, il y avait la présentation du Schéma directeur mobilité douce. Commandée l’an passé, cette étude, menée par le bureau Christe & Gygax Ingénieurs Conseils SA, liste une série de mesures dont la mise en œuvre pourrait déjà débuter cette année.

La présentation d’après, conduite par le municipal Bernard Ebener, était l’occasion d’un rappel des nombreuses actions de Cossonay en faveur du développement durable et de la protection du climat à l’échelle communale depuis la certification du label Cité de l’Energie obtenu par le bourg en décembre 2015. «Dans ce domaine, on peut être fiers de ce qui a, de ce qui est et de ce qui sera encore réalisé, confie le municipal. C’est un remarquable effort.»

Et M. Ebener de lancer un appel aux habitant(e)s de Cossonay et d’Allens (uniquement): «On cherche deux personnes pour faire partie de notre Commission pour l’Energie. Le profil? Nous avons besoin de citoyen(ne)s ayant des compétences dans le domaine des énergies renouvelable et/ou de la mobilité.» Si c’est votre cas, vous qui lisez ces lignes, faites-vous connaître auprès de la Commune.

L’avenir du cinéma

Disons enfin que quatre commissions ont été nommées, deux pour étudier des préavis, l’un concernant la création d’une digue de protection contre les inondations au Chemin du Sau à Allens et l’autre pour l’acquisition d’un véhicule utilitaire électrique pour le Service des travaux et de la voirie; deux autres commissions pour étudier le projet de nouveau vortex d’une part et un projet de pérennisation du cinéma de Cossonay d’autre part.

Prochaine séance du Conseil communal le 19 avril.

Pascal Pellegrino