Afin de marquer son 90e anniversaire, l’Association des Paysannes Vaudoises (APV) a présenté, à l’Hôtel Le Funi, un nouveau classeur de recettes issues du terroir vaudois.

La présidente, Mireille Ducret, a ouvert la séance en précisant que deux éditions – épuisées – avaient vu le jour en 1991 et 2006. «Dans cette version 2021, notre volonté était d’innover, de se démarquer des précédents classeurs et d’y intégrer toutes les régions du canton de Vaud en sollicitant la participation de chacun des 73 groupes qui forment l’APV», a-t-elle indiqué, rappelant aussi qu’une des missions des Paysannes Vaudoises était la promotion des produits locaux de saison.

270 recettes avec photos

«Avec 270 recettes accompagnées chacune d’une photo, ce livre se veut à l’image de sa couverture: éclatant, vivant, attractif et simple d’utilisation», a-t-elle ajouté. Treize chapitres allant des «coups de cœur» aux «pâtisseries salées et sucrées» en passant, entre autres, par les «viandes et poissons» forment l’ensemble de l’ouvrage. On y trouve aussi l’indication du lieu d’où viennent les recettes, un lexique, un index alphabétique, un calendrier des légumes et des fruits de saison.

Dix-huit mois ont été nécessaires aux membres du comité pour la réalisation de ce classeur qui a enchanté Philippe Ligron, le célèbre chef de cuisine présent pour l’occasion. Ce dernier, dans son allocution, a présenté une recette de «chips et nachos de lentilles» à déguster à l’apéro. Il a fait part également de quelques-unes de ses réflexions par rapport à notre alimentation et il a insisté sur la nécessité et l’importance d’utiliser des produits locaux


Commandez-le par e-mail !

Avec sa gouaille et son aisance verbale, Philippe Ligron a déclaré que «le fait d’aller chez un artisan et de connaître le producteur donne une autre dimension au produit consommé. Ainsi, remettre un visage sur un aliment s’avère important. C’est ce qu’on a un peu perdu depuis des années.»

Il a évoqué aussi «les paysans de l’eau» qui vivent un drame et qui n’ont aucun soutien. «Si vous connaissez des pêcheurs, prenez-les en photo, car c’est un métier en voie de disparition!» En passant, il a parlé des réfrigérateurs créés en 1853: «La pire et la meilleure des inventions. Avant, on ne jetait rien. Depuis qu’on préserve les aliments, on n’a jamais autant gaspillé. Actuellement, 37% passent à la poubelle!»

Enfin, il a félicité les Paysannes Vaudoises pour leur engagement tout en les encourageant à poursuivre sans relâche leurs différentes missions.

Edité à 5000 exemplaires, le classeur de recettes peut être commandé en envoyant un e-mail à: boutique@paysannesvaudoises.ch ou en se rendant sur le site: www.paysannesvaudoises.ch .

Claude-Alain Monnard