Nouvelle jeunesse a 150 ans

Afin de célébrer ses 150 ans, la Filature qui fut papeterie dans une première vie, puis fabrique de couvertures et de duvets pour devenir aujourd’hui un centre artisanal et culturel foisonnant, a accueilli des centaines de visiteurs durant trois jours le week-end passé, à l’occasion des festivités.

Un historique de l’usine a été présenté le jeudi 9 au soir lors d’une partie officielle à laquelle les autorités et les acteurs économiques du lieu étaient conviés, permettant de comprendre l’évolution du site.

Entouré de ses enfants, Denis et Anne, Michel Girardet, qui a repris le flambeau de son père en 1969, a parlé de son expérience professionnelle et développé les différentes étapes du tissage. Aujourd’hui, De-nis est l’administrateur du lieu et représente la cinquième génération de Girardet, qui vise à amener une dynamique culturelle fondée sur les synergies.

Expo jusqu’à fin octobre

Une signalétique a été mise en place sur le site afin d’emmener le visiteur dans les différents espaces et expliquant tout le processus de fabrication. Une occasion de découvrir des vestiges technologiques, certaines machines étant encore présentes dans les locaux.

Une exposition collective a été montée par les artistes résidents dont le vernissage a suivi la partie officielle du jeudi. Sur un espace gigantesque et lumineux, les peintures se mélangent aux sculptures et aux mobiles mécaniques dans une parfaite harmonie à découvrir encore jusqu’à la fin du mois d’octobre.

Une programmation musicale riche, mettant à l’honneur de nombreux musiciens répétant sur place a amené une ambiance festive tout au long du week-end qui s’est terminée avec la venue exceptionnelle du Gangbè Brass Band, orchestre venu du Bénin, actuellement en tournée, qui a emmené la foule dans son voyage sonore et humain.

Cet événement était aussi l’occasion pour les différents acteurs du lieu de montrer leur savoir-faire et de partager leur passion. Ainsi les passants auront pu découvrir différents ateliers ouverts au public, dans une palette large de métiers, allant de la forge au facteur d’arc. Les enfants du FEEL (Faire l’Ecole En Liberté) auront pâtissé dans leurs locaux tout au long du week-end afin de vendre leurs créations et ravir les papilles des gourmands, en parallèle de leur brocante de jouets.

Mixte et intergénérationnel

Des animations multiples, du théâtre, des acrobates, de la sérigraphie sur crêpes, un espace de grimpe, des pizzas au feu de bois, un temps radieux, de la joie et du partage, tous les ingrédients étaient réunis pour que la fête soit un franc succès, amenant une population mixte, intergénérationnelle, venue de tous horizons à l’image de ce lieu unique qui vit un nouvel essor.

Tatyana Laffely