Coups de poing à la fin du match et un gardien expulsé injustement et insulté

Nonantième minute de jeu, un corner pour Thoune. Les deux équipes qui s’affrontent sont à égalité, un à un (but pour Thoune marqué à la 15e minute et pour La Sarraz-Eclépens à la 76e minute par Steve Grand).

Le corner est tiré. Suite à un cafouillage devant le but Erik Wyssen, joueur de Thoune tente sa chance et marque dans les arrêts de jeu à la 91e. Les joueurs se regroupent pour féliciter celui qui a donné la victoire à son équipe après un match tendu et dominé nettement par les Alémaniques.

Suspendu pour 3 matches

Dès lors tout va très vite comme le montre la vidéo du match sur YouTube. On voit un joueur de Thoune qui provoque un Sarrazin-Eclépanais et lui donne un coup de poing. Son collègue, le gardien Kandé Diawara se rue pour prendre sa défense et se prend lui aussi un coup de poing. Les staffs des deux équipes se précipitent alors sur le terrain et tentent d’éviter une bagarre générale. Moment de confusion d’une dizaine de secondes. Puis, trente secondes après, l’arbitre «convoque» Kandé Diawara et lui signifie son expulsion par carton rouge; quant au joueur Zemerart Lekaj (Thoune), auteur des coups de poing, il écope d’un avertissement.

Le gardien est visiblement accusé d’être le fauteur de trouble de cette fin de match. «Nous avons écrit un courrier à la ligue pour contester cette décision, explique David Geijo, directeur technique du FC La Sarraz-Eclépens. Notre gardien a écopé de trois matches de suspension. Nous estimons qu’il a été injustement puni.»

Mais les choses ne sont pas arrêtées là. En sortant du terrain, Kandé Diawara a subi des insultes à caractère raciste et s’est fait cracher dessus par quelques personnes du public à Thoune. Dès lors, le reste de l’équipe a voulu venir à sa rescousse et, là aussi, il a fallu contenir la colère de certains joueurs de notre région. Le FC Thoune a condamné ces agissements et, tout en se désolarisant de ces soi-disant supporters qui ont insulté le gardien adverse, a présenté ses excuses au FC La Sarraz-Eclépens.

Les deux équipes se sont retrouvées pour jouer les cinq dernières minutes d’arrêts de jeu, mais le cœur n’y était plus. Et ça se comprend. Thoune a marqué un troisième but à la 96e minute.
Pour son dernier match du premier tour, La Sarraz-Eclépens joue demain samedi 27 novembre à l’extérieur à 17h contre Meyrin, actuel quatrième du classement. Dans ces conditions, ça ne sera pas évident pour les régionaux d’être concentrés sur l’objectif de la victoire….

Pascal Pellegrino