(Re)découvrez les grands trésors artistiques. Aujourd’hui: «La Trahsion des images» de René Magritte.

Qui n’a jamais vu ou entendu parler de cette œuvre de René Magritte et de sa célèbre affirmation «Ceci n’est pas une pipe»? Le concept a tant de fois été détourné et utilisé que même le jeu Minecraft y fait référence en mentionnant dans son menu d’accueil que «Ceci n’est pas un title screen!». La Trahison des images est un des chefs-d’œuvre du surréalisme, un mouvement artistique fortement influencé par la psychologie freudienne qui s’est développé dans les années 1920 à Paris.

L’idée doit primer

Concrètement, le surréalisme essayait d’envisager l’art sous toutes ses formes comme une production émanant d’une vie psychique libérée de ses entraves et de ses contraintes. C’est après avoir découvert l’œuvre de Giorgio di Chirico que Magritte voit sa réflexion picturale transcendée: l’idée doit primer avant tout. L’esthétique, dans son style si réaliste rappelant la publicité, domaine dans lequel il a travaillé, est relayée au rang d’accessoire. «Il faut que la peinture serve à autre chose qu’à la peinture», affirma-t-il. De ce nouveau cheminement intellectuel naitra sa série de tableaux-mots, le plus fameux restant «La trahison des images». Pour expliquer ce qu’il a voulu représenter à travers cette œuvre, Magritte a déclaré: «La fameuse pipe, me l’a-t-on assez reprochée! Et pourtant, pouvez-vous la bourrer ma pipe? Non, n’est-ce pas, elle n’est qu’une représentation. Donc si j’avais écrit sous mon tableau «Ceci est une pipe», j’aurais menti!» CQFD.

Peu après sa sortie, le tableau de Magritte fait une apparition dans le débat multiséculaire sur la hiérarchie des différents modes d’expression artistique. Dans ses «Notes sur la poésie» publiées en septembre 1929, l’académicien et poète Paul Valéry soutient la primauté de la poésie sur toutes formes d’art et affirme en conclusion que «La poésie est une survivance». Deux mois plus tard, André Breton, écrivain et théoricien du mouvement surréaliste, et son compère Paul Eluard publient dans La Révolution Surréaliste de décembre 1929 leurs propres «Notes sur la poésie», dans lesquelles ils se moquent de l’académicien terminant en écrivant que «La poésie est une pipe», en référence à la peinture de Magritte.

Stéphane Raynaud

EXPOS EN SUISSE ET DANS LE MONDE À NOTRE CONNAISSANCE

DALI, L’ENIGME SANS FIN
En 2021, l’Atelier des Lumières s’illumine des œuvres célèbres et singulières de Salvador Dalí. L’exposition immersive «Dalí, l’énigme sans fin» revient sur plus de 60 années créatrices du maître catalan qui a parcouru et inventé plusieurs styles artistiques. Du 19 mai 2021 au 2 janvier 2022, Atelier des Lumières, Paris

GOYA
La Fondation Beyeler consacre à Francisco de Goya l’une des expositions les plus importantes à ce jour. Goya est à la fois l’un des derniers grands peintres de cour et le premier précurseur de l’art moderne, créateur tant d’impressionnants portraits que d’univers picturaux énigmatiques hautement personnels. Du 10 octobre 2021 au 23 janvier 2022, Fondation Beyeler, Riehen/Bâle