L’important projet scolaire prévu à Penthalaz est à l’enquête publique. Une séance d’information a permis de découvrir des images de synthèse, tandis que les crédits de construction devraient être sollicités en février prochain.

À l’enquête en ce moment

Huit salles de classe, une salle de gym, un réfectoire et un bâtiment administratif abritant aussi une UAPE et une bibliothèque. Le projet prévu sur le site scolaire du Cheminet à Penthalaz et qui est à l’enquête publique jusqu’au 3 octobre prochain est un «gros morceau» comme on dit. Il a d’ailleurs déjà beaucoup fait causer, notamment dans les autres communes membres de l’association scolaire intercommunale ASIVenoge (Mex, Daillens, Lussery-Villars, Penthaz et Vufflens-la-Ville), pas toujours convaincues que l’emplacement soit judicieux et le coût de près de 30 millions de francs adapté.

Route du Cheminet fermée

Quoi qu’il en soit, le projet avance. Et la séance d’information publique organisée mercredi 7 septembre dans le cadre de la mise à l’enquête a permis de découvrir des images de synthèse réalisées par le bureau Ferrari Architectes. Un outil efficace pour bien se représenter ce qui va être construit. On y voit des bâtiments modernes et fonctionnels, utilisant le bois en quantités importantes comme matériau de construction et pensés pour s’adapter aux changements climatiques en cours.

À ce propos, des voix se sont élevées dans l’assistance pour regretter le manque d’ambition en matière de production d’électricité photovoltaïque, la surface de panneaux prévue n’ayant été dimensionnée qu’en fonction des besoins du site.

La séance a aussi donné l’occasion au vice-syndic de Penthalaz et président du comité de direction de l’association Yves Jauner d’annoncer que les crédits de construction nécessaires seront sollicités devant le Conseil communal de Penthalaz et le Conseil intercommunal de l’ASIVenoge en février prochain.

Pour le reste, les questions de l’assemblée ont essentiellement tourné autour des circulations et des possibilités de parking dans le secteur pendant et après ce chantier qui devrait durer deux ans.

La route du Cheminet, qui passe entre le collège éponyme et le complexe du Verger, sera de toute manière fermée à toute circulation durant les travaux. Mais elle pourrait le rester au moins partiellement ensuite, avec une mise en sens unique et/ou une restriction aux seuls bus solaires pendant les heures d’école. L’option finale n’a toutefois pas encore été tranchée par la Municipalité.

SMR
www.asivenoge.ch