Dimanche passé, à la fin du Troc de Cossonay, les exposants ont donné une bonne partie de ce qui leur restait sur les bras à Bernard et Micheline Dido-Clerc. Le couple de retraités avait mis un espace à disposition, afin de récolter tout type d’objets et d’habits pour les mettre dans les rayons de leur boutique gratuite destinée aux réfugiés (pas seulement ukrainiens).

Un lieu d’échange

Rapidement après le début de l’invasion russe le 24 février dernier, Bernard et Micheline se sont investis pour aider l’Ukraine. «Ça nous motive et nous met du baume au cœur», confie la retraitée.

Un camion était parti pour la Roumanie-Moldavie avec cinq tonnes de dons. Leur garage devenait trop petit, c’est alors que la commune de Cossonay leur a mis à disposition un local pour y tenir une boutique. Cette dernière, ouverte depuis avril, est gérée bénévolement par le couple ainsi que des Ukrainiennes. «En plus d’offrir aux familles des produits, c’est un lieu d’échange. C’est très convivial», se réjouit Micheline.

Le couple est en étroite collaboration avec l’Action Parrainages région Venoge et depuis l’été, il a décidé d’ouvrir ses portes à tous les réfugiés confondus. «C’est vrai qu’ils se montraient un peu timides au début. Maintenant ils viennent et il y a des échanges entre les réfugiés syriens ou érythréens et ukrainiens», dit Bernard. Et sa femme d’ajouter : «Ils se soutiennent, c’est souvent beaucoup d’émotions qui sortent ici.»

Dons en espèces

Toute personne qui désire aider financièrement (au moyen de dons en espèces) peut le faire via Twint au 079 622 59 47 ou par virement bancaires sur l’IBAN CH86 0024 3243 2768 9240 E en mentionnant: DONS Ukr.
Il est également possible d’amener directement des habits femmes et hommes en bel état, des produits d’hygiène, couches culottes bébés, etc. à la boutique les vendredis matins entre 9h30 et 11h30.

L’affluence des réfugiés à la boutique est variable, «mais maintenant que le froid arrive, on est de nouveau submergés de demandes», explique le couple.

Rappelons que cette boutique est ouverte les mercredis après-midis de 14h à 17h.

Adeline Hostettler