Dernier appel pour participer au repas de soutien africain vendredi 14 octobre !

Dans une ambiance conviviale, venez partager une partie de la culture ivoirienne, douce au palais et aux yeux! L’association Sarepta Suisse, basée à Penthalaz, organise son repas de soutien vendredi 14 octobre 2022, dès 18h45 à la salle du Verger de Penthalaz. «Votre engagement à nos côtés durant cette soirée permettra de vous présenter la Côte d’Ivoire et sa diversité culturelle et vous présenter les activités déjà réalisées, explique Pierre Soro, président de l’association Sarepta (ci- dessous en photo avec son épouse Marie-Aimée). Et de poursuivre: «Grâce à nos différents partenaires, nous avons eu la somme nécessaire pour la construction des infrastructures actuelles de ce centre. Fin août, la deuxième partie a été terminée. Nous passons maintenant à la phase suivante qui est celle de l’équipement. Nous avons déjà récolté du matériel et on a offert le surplus de draps, draps-housses et blouses de patients à d’autres centres de santé ivoiriens.»

Le 14 octobre vous goûterez aux délicieuses spécialités ivoriennes et soutiendrez par votre présence la santé rurale en Côte d’Ivoire. Le menu ? Une salade d’endives en entrée, puis du poulet grillé accompagné d’attiéké (couscous de manioc) et d’alloko (bananes plantain frites), pour finir un dêguê (yoghurt et semoule de mil).

Inscriptions jusqu’au lundi 3 octobre

Pour ce repas de soutien, merci de vous inscrire d’ici à lundi 3 octobre à midi, soit par téléphone au 079 405 58 09, soit par e-mail à: paivi.soro@sareptasuisse.org . Prix par personne: 60 CHF. Enfants jusqu’à 14 ans: 15 CHF. Les bénéfices serviront à l’équipement des salles de la deuxième partie du Centre médicasl. L’inauguration est prévue pour l’été 2023. Marquez donc vos calendriers et rendez-vous en Côte d’Ivoire l’été prochain.

Plus d’infos sur: www.sareptasuisse.org.

Un château d’eau en projet

L’argent récolté le 14 octobre servira à l’équipements médical mais aussi à d’autres installations nécessaires comme un château d’eau pour alimenter le centre en eau courante et potable qui sera connecté au forage déjà réalisé.

«Nous projetons également de construire des appartements pour loger le personnel soignant sur le site du centre médical de Tangafla. Présentement, l’aide-soignante doit se déplacer tard la nuit lorsqu’il y’a des urgences au centre. Loger notre personnel soignant sur place est une nécessité et une relative urgence», conclut Pierre Soro.

Communiqué