Cossonay – nouveau jardin communautaire – Accueil le dimanche 5 mai !

Cossonay – nouveau jardin communautaire – Accueil le dimanche 5 mai !
28 Avr 2019

Au printemps 2017, au sein de la commission Agenda 21 de Cossonay, un groupe de travail se forme avec pour objectif de mettre en place un jardin communal ouvert à toute personne intéressée et cultivé selon les principes de la permaculture. La Commune met lors un terrain à disposition au-dessus de la place de la Tannaz. «En mars 2018, l’urgence était de répondre à l’appel de la pelle et de la pioche pour débuter les travaux», expliquent en souriant les responsables. «On ressentait une frénésie de joie d’être ensemble, de travailler et de rendre vivant ce jardin.» Au fil des mois, celui-ci prend forme, les membres apportent divers plantons, créent un mandala ou dressent un tipi… Des personnes offrent du fumier ou du matériel, des employés communaux mettent à disposition du compost et des copeaux et enfin, les enfants s’en donnent à coeur joie dans ce «paradis».

Portes ouvertes le 5 mai

En mars 2019, une charte du jardin communautaire est rédigée. La tolérance, le respect de l’environnement, la durabilité, l’apprentissage et le partage des compétences, les liens avec la commune de Cossonay et la responsabilité personnelle sont mis en évidence.

Lundi 25 mars se déroule l’assemblée générale constitutive de l’association Terre Accueillir. Un comité est élu formé de Laure Mingard, Sabrina Chapuis, Christine Huot, Pierre-André Monachon et Pierre- André Diserens.

Pour la vingtaine de membres, il s’agit là d’une avancée importante. Des «ateliers de travail» au jardin ont été décidés selon des dates précises. Les objectifs 2019 sont d’amener l’eau, de construire un cabanon et de recruter de nouvelles personnes intéressées par la démarche. Dans ce sens, le comité organise un jardin «Portes ouvertes» dimanche 5 mai de 14 h à 18 h où les responsables se feront un plaisir de vous exposer les principes de la permaculture et de répondre à vos questions.

Humilité et envie de partager

Les membres actifs du jardin présents lors de notre rencontre affichent leur joie de se retrouver dans ce lieu d’où émanent «humilité, envie de partager et d’apprendre », selon Michel. Natalie, quant à elle, relève les possibilités de rencontre ainsi que l’importance de transformer un «terrain en friche en un terrain de vie». Sabrina se félicite que ce projet engage toutes les générations. Pour Pierre-André, il y avait une évidence à faire partie de cette aventure, lui qui durant toute sa carrière a sans cesse essayé de promouvoir des projets de groupe. Enfin Kay est heureux de «voir des enfants ici et constater que le jardin se développe, c’est la vie.» Enfin, Laure Mingard, la présidente, répète que ce jardin est ouvert à quiconque. Elle remercie les personnes ayant contribué à la réalisation de ce projet et cite en particulier Jean-Claude Challet pour son aide considérable.

Claude-Alain Monnard