La Cool’Hisse en quête de nouveaux membres

La Cool’Hisse en quête de nouveaux  membres
28 Mar 2020

Le Carnaval de Penthalaz a été aussi annulé à cause du Covid-19

Il aurait dû avoir lieu le 21 mars. Mais le COVID-19 en a voulu autrement et la 34ème édition du Carnaval de Penthalaz (sous l’organisation de l’association de la Cool’hisse pour la sixième année consécutive) a rejoint la longue liste des manifestations annulées.

Cette manifestation est appréciée par les familles, l’ambiance, les déguisements, les loisirs tout est si bien organisé par un groupe de personnes joviales et généreuses. Cependant, elle est peut-être menacée pour de bon si de bonnes âmes ne se motivent pas pour rejoindre les rangs de l’association organisatrice (voir ci-dessous).

Rendez-vous nombreux

Ce carnaval n’est de loin pas la seule animation que la Cool’hisse propose aux habitants de la région. Les membres de l’association ont pu participer à l’organisation des Rencontres autour du monde, Halloween du coeur et autres soirées à thèmes telles que Meurtres et mystères, expositions, concerts. Mais leur plus gros succès restera le Venoge festival jusqu’à son indépendance en 2015 et le Rock’n air qui a été le déclic pour la naissance de l’association.

C’est suite au succès de la 1re édition du Rock’n air, organisée par un groupe de parents d’élève, que le directeur de l’Établissement secondaire Penthaz- Penthalaz-Daillens, Philippe Petit, et un groupe d’amis que l’association est née afin de faire bénéficier à la région des moments festif de partages et de bonheur. Cette association est sans but lucratif et fait don d’une partie de leurs bénéfices à des oeuvres caritatives notamment pour le local des jeunes de la région.

Possible fin en 2021 ?

C’est ainsi en avançant dans leurs divers projets que la Cool’hisse a pu faire son chemin et aujourd’hui, l’écho de la dernière assemblée générale a pu faire entendre une possible fin à cette dernière. Suite à près de 25 ans d’activités, les nouveaux membres se font rares. Souhaitons donc que cet appel ne restera pas vain. Si vous êtes motivé-e, alors contactez l’équipe de la Cool’Hisse!

Charlotte Chuard

«Il suffirait de presque rien…»

«Il suffirait de presque rien…» Ose-t-on emprunter le titre de cette très belle chanson (d’amour) de Serge Reggiani pour évoquer la situation de la Cool’hisse ? Oui, osons. Il n’est certes pas question de dix années de moins, comme dans la chanson, mais de dix ou vingt nouveaux membres, pour que cette association socio-culturelle de Penthalaz, Penthaz et Daillens, créée en 1996 sur la lancée du premier Rock’n Air, poursuive son chemin au-delà du 25e anniversaire qui, quoi qu’il arrive, sera fêté en 2021.Quentin Margot, le jeune actuel président, utilise une métaphore théâtrale pour souligner le problème: «Nous avons du public, mais manquons d’acteurs ». Autrement dit, le Carnaval, malheureusement annulé cette année, plait et attire du monde, la salle de Daillens est pleine pour la soirée Meurtre et Mystère, malheureusement, les gens qui s’engagent dans l’organisation se font de plus en plus rares. Ces dix dernières années, Penthalaz, Penthaz et Daillens ont vu pourtant leur population augmenter sensiblement. Alors il suffirait de presque rien pour faire perdurer le bel idéal de la Cool’hisse: animer culturellement la région et partager les bénéfices avec des associations d’utilité publique et caritatives. À bon entendeur…

Bernard Morel