Penthalaz, conseil communal. Le chantier de la gare va débuter

Penthalaz, conseil communal. Le chantier de la gare va débuter
23 Déc 2020

Avant d’aborder la séance du Conseil communal de Penthalaz lundi passé, parlons des élections communales de mars 2021. Avec la disparition du PLR, lequel va être désormais intégré au GIP (Groupement Indépendants Penthalaz), l’équilibre des partis risque de changer. Une chose est sûre: les deux sièges qui se libéreront à la Municipalité – ceux de Pierre-André Ischi (SOC – PS/Verts/sympathisants) et Yvan Rochat (GIP) – seront âprement disputés. Trois nouvelles candidatures sont déjà annoncées, deux au sein du GIP (à savoir Daniel Rochat, président du parti, et Valérie Codina Cervellin présidente du Conseil communal) et une candidature pour le groupe PS/Verts/sympathisants, soit celle de l’ancienne conseillère communale Victoria Thibaud.

De son côté, le municipal Didier Chapuis (GIP) – on l’a appris lundi – sera candidat à sa réélection et rejoint ses collègues en lice pour un nouveau mandat: le syndic Piéric Freiburghaus (SOC), le municipal Yves Jauner (SOC).

CH 719’128.- d’excédent de charges

Voilà pour la chapitre politique. Au menu de la dernière séance de l’année, il y avait bien sûr le budget 2021, qui présente un excédent de charges de CHF 719’128.-, soit un peu plus que le déficit estimé dans le budget 2020. «Il y a cependant une nuance de taille, a déclaré Bernard Morel, rapporteur de la Commission des finances. Pour 2020, le déficit avait été abaissé à 700’891 francs grâce à un prélèvement de 400’000 francs sur le fonds de réserve administratif. Cette année, ce prélèvement n’est pas envisagé. Le budget 2021 est donc plus optimiste que les précédents, même si, compte tenu de la conjoncture actuelle, les rentrées fiscales sont plus difficiles à évaluer.»

Et la Municipalité d’ajouter: «Les résultats comptables de ces dernières années se sont toujours révélés nettement plus positifs qu’estimés dans les budgets. Ceci nous permet alors de relativiser cet excédent de charges.» Au final, le budget a été adopté à l’unanimité.

Dans les communications de la Municipalité, on a notamment appris le début proche (11 janvier 2021) des travaux de modernisation de la gare de Cossonay-Penthalaz (qui doivent s’étendre jusqu’en mai 2022). Rappelons que ce projet, devisé à 30 mio CHF, a pour but d‘améliorer les accès, la capacité et la sécurité des quais, et de mettre la gare en conformité avec les exigences requises pour les personnes à mobilité réduite. Ils doivent aussi permettre d’améliorer l’accueil de quelque 4’300 voyageurs par jour attendus en 2035, contre 2’600 aujourd’hui (hors contexte Covid).

Fermeture du P+Rail

En détail, les quais seront rehaussés à la hauteur standard de 55cm pour permettre l’accès aux trains de plain-pied. Un passage inférieur supplémentaire sera construit, reliant le quai 1 et le quai central. Le passage inférieur au Nord sera, quant à lui, conservé en l’état. Une nouvelle marquise sera mise en place sur le quai central et l’abri voyageur remplacé. Enfin, des travaux de génie ferroviaire, notamment de renouvellement de voies, auront lieu dans le périmètre de la gare. Le chantier de la gare de Cossonay-Penthalaz nécessite la fermeture du P+Rail, pendant toute la durée des travaux. Les abonnés au parking se verront proposer une place de substitution à proximité. Les autres utilisateurs sont priés de se rendre aux P+Rail de Bussigny, Bavois ou Chavornay.

Dernier point concernant le Conseil de lundi: le jeton de présence a été offert à l’antenne régionale des Cartons du Cœur, une antenne qui n’a pas pu faire beaucoup d’actions cette année en raison des mesures sanitaires en vigueur.

Pascal Pellegrino