Des cabines et des stations flambant neuves accueillent les voyageurs depuis bientôt trois semaines en cette rentrée estivale.

Ce transport à câble, liaison essentielle entre Cossonay-Ville et la gare de Penthalaz, vit une nouvelle jeunesse après une année de complète rénovation. Une étape de plus dans l’histoire de cette ligne que les Transports de la région Morges Bière Cossonay (MBC) ont célébrée samedi passé avec la population et en présence notamment de la présidente du Conseil d’Etat Nuria Gorrite, la présidente du Grand Conseil Laurence Cretegny, la syndique de Cossonay Valérie Induni et le syndic de Penthalaz Didier Chapuis.

Trait d’union ferroviaire

Trait d’union de 1230 m entre deux localités, le funiculaire de Cossonay-Penthalaz atteint en 2020 sa capacité maximale avec 330’000 clients par année. La démographie de la région croît rapidement, comme la demande en transport public. Augmenter la capacité du funiculaire devient nécessaire pour préparer la hausse prévisible du nombre de voyageurs liée à l’augmentation d’offre CFF, avec une cadence aux ¼ heures en préparation entre Cossonay-Penthalaz et Lausanne.

Une rénovation totale en deux phases

Les MBC ont entrepris une rénovation totale en deux phases, dont la première (avec le remplacement de l’infrastructure du tracé) s’est achevée en 2014. La seconde phase de rénovation a débuté le 3 août 2020, lorsque l’exploitation du funiculaire de la gare à la ville de Cossonay est interrompue pour une année.

Au terme des travaux de rénovation, les installations répondent aux exigences d’accueil, techniques et sécuritaires actuelles, notamment pour les personnes à mobilité réduite. Les deux cabines sont remplacées et peuvent dès lors accueillir 60 voyageurs, contre 45 auparavant. Le redimensionnement des machines entraine une vitesse de circulation plus rapide: les trajets passent de 4’50’’ à 3’39’’ entre les 2 stations.

On est passé de 120 à 206 trajets aller-retour par jour

L’augmentation de la vitesse permet d’augmenter la cadence à 5 minutes. La capacité horaire est de 720 passagers. Passant de 120 trajets aller-retour par jour à 206, soit une augmentation de 70%, la nouvelle offre de service permet aux habitants de Cossonay de rejoindre la gare CFF sans les encombrements liés aux heures de pointe.

Les stations historiques construites en 1897 sont entièrement remplacées par des bâtiments à l’architecture moderne. À l’exception de la charpente d’origine de la station aval à Penthalaz, conservée et mise en valeur sur l’installation nouvellement créée. Une étroite collaboration entre les deux communes et les MBC a permis de repenser les espaces des gares pour favoriser l’échange entre différents types de mobilité.

À Cossonay-Ville, 40 places sont aménagées pour les vélos (au lieu de 10 places auparavant), un véhicule Mobility est à disposition des adeptes du co-voiturage ainsi qu’un dépose-minute. Une attention particulière a été portée à la réduction du bruit des installations vis-à-vis des riverains.

Coût de 12 millions

D’importants moyens ont été déployés pour ces travaux, d’un coût de 12 millions, financés à parts égales entre l’Office fédéral des transports et les MBC, cautionnés par l’État de Vaud.

Pascal Pellegrino

Légende photo : Accompagnée d’un huissier, la présidente du Conseil d’Etat Nuria Gorrite a coupé le ruban d’inauguration du nouveau Funiculaire, entourée de François Gatabin, directeur des MBC, Didier Chapuis, syndic de Penthalaz, Valérie Induni, syndique de Cossonay, Laurence Cretegny, présidente du Grand Conseil, Andréa Hüssy, responsable des projets ferroviaire et routier aux MBC et Cyril Caillet, chef de projet aux MBC, qui a travaillé sur ce chantier.