L’Isle – Exposition au Château – Les Terrestres de Fabal

L’Isle – Exposition au Château – Les Terrestres de Fabal
07 Mai 2018

Les Amis du Château de L’Isle s’apprêtent à recevoir un artiste de la région. En effet, c’est Fabal (Fabien Ballif) de Ferreyres qui va présenter près de 35 de ses oeuvres récentes (créées dans son atelier en 2017 et cette année) sous le titre de «Terrestres». Le vernissage a lieu ce vendredi 4 mai à 18h et l’exposition sera ouverte les 5 et 6 mai de 14h à 18h30, puis du 10 au 13 mai, de 14h à 18h30. Hormis le 10 mai, l’artiste y sera présent tous les autres jours.

Entre figuratif et abstraction

L’artiste vit et travaille à Ferreyres. Passionné de dessin dès son enfance, Fabien Ballif parcourt un chemin atypique, allant de sportif d’élite (saut à skis et ski de fond) à employé de commerce, passant par une carrière théâtrale avant de changer de cap pour se former en tant que masseur. Mais en parallèle il reprend la création picturale, longtemps laissée de côté, et aujourd’hui, celle-ci occupe la majeure partie du temps de cet artiste autodidacte.

Après avoir exploré le pastel, le crayon, le collage et l’acrylique, il change de support. Sa sensibilité esthétique change, son chemin intérieur et son besoin d’exprimer sa peinture autrement modifient son processus créatif. L’artiste exprime quelque chose par rapport au monde, aux êtres humains, à la terre et rend grâce à leur Créateur.

Plaçant ces éléments, il joue avec la lumière et ses oeuvres sont les reflets de couleurs, de contrastes, de champs de profondeurs. Tout en affectionnant des dimensions mystérieuses, mystiques et spirituelles. Sa zone de création se situe ainsi à l’endroit magique et mystérieux où se rencontrent figuratif et abstraction, laissant toutes les libertés possibles au public dans sa perception du tableau.

Relié aux éléments

La galeriste Annick Boillat-Richard, de la Tour de Diesse à Neuchâtel résume ainsi et on se permet de reprendre un extrait de son descriptif professionnel: «Fabien Ballif se révèle au travers des oeuvres, à la fois tendre et déterminé, totalement relié aux éléments. Les compositions sont pertinentes, sobres et subtiles. Perméable à la beauté à l’entour et conscient de l’instant qui nous échappe, le peintre exprime sa soif de vivre l’art au fil d’escapades entre abstraction et figuration».

Espace laissé à l’imagination

Après avoir exposé l’an dernier d’autres oeuvres sous le titre de «Cantus Terrae» à la galerie La Chaumière de Montricher, Fabien Ballif se prépare donc à accrocher ses oeuvres au château de L’Isle. Ses peintures semi-abstraites laissant beaucoup d’espace à l’imagination de celui qui les admire, une visite s’impose!

Texte et photo : P.-A. Pingoud

http://www.achisle.ch/