Cossonay – Balade Gourmande – Superbe onzième édition

Cossonay – Balade Gourmande – Superbe onzième édition
10 Juin 2018

Dimanche, «le club des petits pignons et des gros braquets», soit le VéloSprint de Cossonay, a organisé la onzième édition de sa Balade gourmande entre CossArena, Soveillame, Grancy, Senarclens, Dizy, la ferme Challet, La Chaux et un retour à Cossonay. Le top du top, puisque 330 participant(e)s ont été pris(e)s en charge par une quarantaine de bénévoles sous la direction à la fois douce et experte du comité.

Dès 8h15, les premiers cyclistes enfourchent leur «bécane» pour ce tracé plus que sympa. À 9 heures, c’est «l’invasion», mais le comité d’accueil s’avère efficace. Quelques personnes désirent participer sans s’être inscrites, sans succès! «Dans un premier temps, certains sont repartis un peu froissés, mais ils ont bien compris notre position», relève Eddy Morel, le président. Dans une telle aventure, la gestion des marchandises constitue un certain «casse-tête dépendant des conditions météo. Les quantités peuvent varier, mais on a manqué de rien.» Au niveau de la sécurité, il est à noter des petites chutes sans gravité. Par contre, un certain stress pour les organisateurs car, en parallèle à la Balade gourmande, se déroulait une compétition officielle contre la montre Chaniaz-Cossonay et retour. «Des plantons, munis de sifflets pour signaler les dangers potentiels, ont été disposés aux endroits stratégiques, mais les coureurs arrivent très vite au contraire des familles devant traverser la route. Aucun pépin, mais on était sur les dents!»

Vélos «figés» sur une voiture !

Au cours des années, les bénévoles se retrouvent souvent aux mêmes postes et ils savent ainsi comment fonctionner. Chaque édition a ses anecdotes et Eddy cite un couple de Jurassiens venus pour la première fois à cette Balade. «Ils sont arrivés au parking, se sont déplacés à pied jusqu’à l’accueil, expliquant que leurs vélos étaient fixés sur le toit de la voiture, que l’installation était fermée à clé, mais qu’ils avaient perdu les clés! Comment faire? Joachim Cretegny, membre du comité, est allé chez lui chercher son vélo, puis celui de son épouse et les a prêtés aux Jurassiens qui se sont montrés super reconnaissants.» Certainement qu’ils reviendront l’an prochain! Au terme de la journée, le comité s’est dit très satisfait. «Cette édition a été superbe et nous savons que les gens sont globalement très contents», conclut Eddy Morel, exhortant, en conclusion, les futur(e)s participant(e)s à s’inscrire le plus tôt possible l’an prochain afin d’éviter toute déconvenue.

Texte et photos Claude-Alain Monnard