Ferreyres – La Jeunesse porte bien ses 60 ans !

Ferreyres – La Jeunesse porte bien ses 60 ans !
11 Jan 2019

Un second acte de la célébration du soixantième anniversaire de la jeunesse de Ferreyres a été joué samedi 29 décembre au pressoir, où tous les membres faisant et ayant fait partie de la société étaient conviés à un apéritif pour terminer en beauté cette année festive. Plusieurs générations étaient donc réunies au local de la jeunesse pour partager un excellent vin chaud.

L’occasion de se remémorer que la société de jeunesse de Ferreyres a été fondée en 1958; auparavant, les jeunes faisaient déjà partie de jeunesses, mais dans les villages voisins. Afin de corriger cela, l’assemblée constitutive eut lieu le 16 mai 1958, réunissant sept fondateurs qui désignèrent un comité formé de René Wanner comme président, Charly Affolter vice-président, Michel Thonney caissier, Firmin Cugny secrétaire, les autres membres fondateurs étant Jean-Pierre Affolter, Charles Cugny et Daniel Thonney.

Société très active

Au fil des ans, la société est restée toujours très active, tant au sein du village qu’à l’extérieur. Sportifs émérites ou dévoués à la cause de la FVJC, les Ferreyrois ont aussi toujours bien marqué la Fédération vaudoise des jeunesses campagnardes – dans laquelle elle avait été acceptée en 1959 – ou le Trophée de la Venoge.

Que ce soit dans les instances de la Fédé (où la jeunesse de Ferreyres a notamment fourni trois caissiers cantonaux et nombre de membres des commissions de gymnastique, de tir, du journal, du rallye ou de l’informatique) ou sur les terrains avec d’excellents athlètes, lutteurs et tireurs à la corde, les Ferreyrois ont porté haut les couleurs de leur commune. Exemplaires aussi dans l’égalité, puisque c’est dès 1964 – alors que cela était assez exceptionnel à cette époque – que les jeunes hommes membres acceptèrent que la Jeunesse devienne mixte en y accueillant deux jeunes femmes!

D’innombrables rallyes pédestres, bals, lotos avec la société de tir, courses aux renards, sorties à vélo ou à ski, fêtes nationales et autres  manifestations ont été organisées dans le cadre du village, dans lequel résonnent encore et toujours les tambours et grosses caisses durant la période du Nouvel-An. Mais surtout les jeunes de Ferreyres eurent aussi l’énergie et le courage pour mettre sur pied des manifestations de grande envergure: quatre girons du Pied du Jura (1964, 1975, 1986 et 1995), cinq Trophées de la Venoge (1959, 1962, 1968, 1979 et 2008), le tir et le rallye FVJC en 1969, ainsi que le concours de tambours de l’an dernier.

À la fermeture de la fromagerie, la Jeunesse demanda à transformer le local du pressoir. Il fut rénové par les membres de la Jeunesse dès 1974; ils y consacrèrent 3500 heures de travail jusqu’à son inauguration le 1er août 1981. En contrepartie du travail fourni, la Commune fit une convention qui offre l’utilisation et la gratuité de location à cette société pour 99 ans. Dans le cas où la Jeunesse viendrait à cesser son activité, ce droit serait remis au club des anciens membres de la Jeunesse, les «Vieilles Gloires», qui avait été créé en 1974 et soutient la Jeunesse en toutes occasions.

L’âge n’a pas d’importance

Le drapeau de la société a été inauguré le 5 juin 1960, avec comme sociétés marraines les jeunesses de Goumoëns-la-Ville et de L’Isle. Pour répondre aux demandes de deux jeunesses amies, Ferreyres deviendra elle marraine de celles de Vulliens en 1966 et de Vullierens en 1967. Mis à part ces souvenirs, ce sont plutôt les anecdotes croustillantes, notamment celles vécues lors des courses, qui égayèrent cette rencontre du 29 décembre. Une soirée durant laquelle les présents confirmèrent le refrain de l’hymne fédéré: l’âge n’a pas d’importance pour porter nos valeurs et nos traditions! Longue vie à la jeunesse!

Pierre-Alain Pingoud