Pompaples – Un four à pain au milieu du monde

Pompaples – Un four à pain au milieu du monde
21 Sep 2019

Il est de nombreuses coutumes où toute une communauté se réunit: fêtes traditionnelles, marchés ou encore abbayes. Mais il en est une où l’odeur de pain fraîchement cuit domine à vous faire saliver. La cuisson d’automne au four à pain de Pompaples est irrésistible. Il y avait foule devant le petit bâtiment, au centre du village, sur la route de Saint-Loup, ce samedi 14 septembre aux alentours de onze heures trente.

C’est sous la responsabilité de Ruth Küffer que cette tradition perdure depuis trente ans. Depuis vingt ans à la tête de ce groupe de trente membres passionnés, elle recevait avec un plaisir non dissimulé les fins becs des environs et les initiés de la commune.

Fournée le 7 décembre

Secondée par sa fille Nathalie à la caisse et dans la partie officielle, la présidente offrait ainsi un chaleureux accueil à chacun autour du verre de l’amitié à quelques pas de l’antre encore cuisant. Et tout cela grâce à son équipe d’une vingtaine de bénévoles présents ce jour-là.

Bénévole n’est peut-être pas le terme exact car le salaire était d’un pain gratuit. Quand même!

Taillés aux greubons, pizzas, gâteaux et tresses accompagnaient bien entendu les magnifiques pains sortis du four. Et comme la chauffe avait duré une semaine, la chaleur encore puissante permit la cuisson de poulets, de lard et de pommes de terre sans oublier les délicates meringues. Si la fabrication était assurée par les dames, la partie chauffe incombait aux cinq messieurs attribués à cette tâche. Et même soeur Christine avait «mis la main à la pâte», s’il on peut dire.

Pour information, un tel événement n’a lieu que quatre fois par an (agendez le suivant et dernier en 2019: le 7 décembre) et une fois tous les deux ans à l’occasion de la Fête médiévale à La Sarraz. Soyez vigilant, c’est trop bon!

Texte et photos Aymar Soares

Infos: secretariat.municipalite@pompaples.ch