La bibliothèque de La Chaux a déménagé des combles de l’ancien collège pour se réinventer au rez-de-chaussée de ce bâtiment ou existait encore une classe d’école, jusqu’à la suppression de celle-ci en juin 2021. «Se réinventer» signifie qu’elle est désormais intégrée à un espace réaménagé en un lieu chaleureux et accueillant ayant pour but de favoriser le partage entre toutes les générations. C’est cet espace, baptisé «Le préau du Veyron» qui était inauguré samedi passé.

«Le déménagement signifie que la bibliothèque a dû se séparer de la moitié de ses 2000 livres», explique Antoinette Bastian (qui fut, en 1986, l’une des actrices de la renaissance de la bibliothèque après trente ans de silence, aux côtés de Cosette Haenny, Alice Stutzmann et Jacqueline Curchod, et ensuite, avec Martine Magnenat, Marianne Cornut, Denise Tavel, sans oublier Anne Lanarès-Faugère qui a équipé tous les livres en les protégeant de fourres de plastique).

Aujourd’hui, l’équipe du Préau du Veyron est composée d’une quinzaine de personnes sous la responsabilité d’Elsa Magnenat et elle accueille petits et grands le lundi et le jeudi de 15h15 à 17h30, le mercredi de 08h à 10h et chaque premier samedi du mois de 9h30 à 12h. De plus, chaque premier jeudi du mois, de 19h à 20h, est organisé un conseil lecture.

L’e-mail est: bibliolachaux@hotmail.com et une page Facebook détaille le programme des activités. ■

Pascal Pellegrino

Légende photo dans les locaux du nouveau lieu avec le syndic Pascal Rossy avec trois de ses collègues de municipalité: Catherine Guex, Michel David et Mary-Laure Etienne.