Penthalaz – Eloïse Donzallaz, championne de BMX – Les JO de Tokyo dans le viseur

Penthalaz – Eloïse Donzallaz, championne de BMX – Les JO de Tokyo dans le viseur
09 Mar 2019

Tout droit sortie du gymnase sport-études à Lausanne et après un excellent début de carrière chez les juniors, Eloïse Donzallaz, dans l’année de ses 19 ans, entre dans la catégorie Elite pour la saison 2019. Synonyme de catégorie professionnelle, on y trouve celles et ceux cherchant à faire carrière dans le BMX. Parmi eux: la native de Penthalaz.

Afin de pouvoir se concentrer au mieux sur sa vocation, Eloïse a pris une année sabbatique après avoir terminé vice-championne suisse, quatrième aux Championnats d’Europe en France et dixième aux Mondiaux en Azerbaïdjan. «Des résultats très positifs pour mon entrée en Elite», dit-elle, malgré sa déception de s’être arrêtée aux portes de la finale aux Mondiaux. Au contraire d’une Coupe où les résultats des courses sont cumulés, lors d’un championnat en BMX, tout se joue sur une seule course. Pour Eloïse, c’est ce qui fait la beauté du sport.

S’entraîner à fond

Cette année sabbatique va permettre à Eloïse de s’entraîner à fond, sans avoir à penser aux études. Un programme hebdomadaire centré autour de 15 heures de sport exige une détermination extrême! Une journée typique se résume à un entrainement physique matinal, suivi de quelques heures de travail au McDonald’s de Crissier (qui la soutient dans son sport à travers la fondation de l’Aide Sportive Suisse) puis elle s’équipe de sa tenue de BMX pour aller s’entrainer sur son vélo dans l’après-midi ou le soir.

Cours publics et privés

Entre les compétitions autour du globe, le matériel haut de gamme et les autres frais nécessaires au sport de haut niveau, Eloïse entend aider ses parents, qui la soutiennent depuis bientôt 12 ans dans ce sport, en contribuant au financement de sa saison. Ainsi, elle met de l’argent de côté pour le BMX grâce aux heures qu’elle attribue à travailler au McDo ainsi qu’à des cours publics ou privés qu’elle donne à son club de bicross à Echichens.

De plus, tous ces «petits jobs» lui permettent de se changer les idées.

Au sujet du financement de sa carrière, la membre du cadre national U23 prend l’occasion de remercier la Fondation d’Aide Sportive Suisse, la Fondation d’Aide aux Sportifs Vaudois (FASV) ainsi que l’entreprise OPEO pour leur aide précieuse en 2019.

Mondiaux fin juillet 2019

Pour sa première saison en Elite, la Cancanière veut faire impression. Son premier objectif? Gagner le Championnat suisse élite qui aura lieu les 6 et 7 juillet à Weinfelden, en Thurgovie. Elle compte aussi être sélectionnée en équipe de Suisse pour se rendre aux Championnats européens et mondiaux.

À Valmiera, en Lettonie, là où se déroule le Championnats d’Europe de BMX (du 11 au 14 juillet), elle vise le top 10 du classement. Puis ce sera la grande échéance des Championnats du monde du 23 au 28 juillet à Zolder en Belgique. Elle aura la chance de tester la piste en mars lors d’un camp d’entrainement du cadre national qui se déroulera là-bas.

Olympiades en point de mire

Outre ces grands rendezvous, Eloïse participera à de nombreuses autres compétitions dont plusieurs étapes de la Coupe du Monde. En parallèle, elle travaille aussi à un objectif qui s’étend au-delà de ses perspectives personnelles: «marquer le plus de points UCI (Union Cycliste International) possibles durant la période de qualification olympique, qui seront comptabilisés dans un classement à part».

Entre le 1er septembre 2018 et le 1er juin 2020, chaque nation essaie de mettre le plus de points possible, obtenus en fonction de leur classement dans les courses internationales. Ceci permet de déterminer le nombre de places pour chaque pays lors des Olympiades en 2020. Actuellement la Suisse occupe la treizième place dans le classement féminin olympique pour Tokyo. La sélection des pilotes qui auront l’honneur de représenter notre pays se fera au terme de ce classement. Eloïse compte bien mettre toutes les chances de son côté pour voir son
nom annoncé lors de ces prochaines olympiades.

En recherche de soutien

Eloïse est toujours en recherche de soutien pour sa saison. Vous êtes intéressé(e) par un éventuel partenariat ou un don? N’hésitez pas à la contacter à: eloise.bmx@hotmail.com.

Oscar Jordan