La Sarraz – Ouverture du nouveau collège

La Sarraz – Ouverture du nouveau collège
01 Oct 2019

Ouf! Tout est bien qui finit bien… ou qui commence bien devrait-on plutôt dire, puisque le nouveau collège secondaire du Levant fait partie intégrante d’une nouvelle organisation scolaire dans notre région. Dès cette rentrée de fin août, les élèves de 9 à 11S ont eu le plaisir d’intégrer ce nouveau bâtiment, que la population de la région a pu découvrir ce vendredi 20 septembre.

Un coût de 14 millions

La visite libre dans l’après-midi a permis de découvrir ce superbe bâtiment sur trois étages, très clair et fonctionnel, avec des salles de classes équipées de matériel d’enseignement à la pointe de la technologie, dont notamment les tableaux interactifs.

Malgré des délais très serrés (la première pierre avait été posée le 23 mai 2018!), la construction a pu être terminée pour cette reprise scolaire, grâce au remarquable travail des entreprises et à la bonne collaboration entre les autorités scolaires et communales. Les coûts de construction estimés à 14 millions de francs ne devraient pas avoir été dépassés.

L’établissement scolaire de La Sarraz et environs sous sa nouvelle forme regroupe, dès le 1er août 2019, 800 élèves provenant des sept communes de l’ASI7 (Association scolaire intercommunale des sept communes de la région de La Sarraz), à savoir: Chevilly, Eclépens, Ferreyres, La Sarraz, Moiry, Orny et Pompaples. Les élèves sont répartis dans 43 classes sur quatre lieux d’enseignement et sont placés sous la responsabilité de 88 enseignants.

Projet de longue date

Ce renouveau est donc l’aboutissement d’un chemin parsemé d’embûches! La décision de réorganiser la scolarité dans la région avait en effet été prise en novembre 2014 par la conseillère d’Etat Anne-Catherine Lyon, qui avait fait couler beaucoup d’encre et de salive dans la région. L’ASISEVV (Veyron-Venoge), réunissant alors treize localités de la région s’étendant jusqu’à Montricher, avait implosé notamment en raison de la durée des trajets en bus.

Le chemin de la réorganisation a été compliqué, la situation a eu parfois de la peine à évoluer, avec certains écueils dont notamment le projet de collège «Hélène» qui avait coûté 1,1 million de frais d’étude. Finalement, la nouvelle ASI7 est née et le crédit de construction de 13,91 millions pour le collège secondaire, indispensable dans ce cadre, a été accordé le 3 mai 2017.

Lors de la partie officielle de cette inauguration, on pouvait remarquer beaucoup de soulagement. La joie du président du CODIR Etienne Morier-Genoud, de l’architecte du bureau Oeschger Schermesser de Zurich, du directeur des écoles Marc Angéloz et de la conseillère d’Etat Celsa Amarelle faisait plaisir à voir.

Un chêne a été planté

Un chêne – arbre synonyme de longévité, de sagesse et de savoir – a été planté par les responsables en fin de partie officielle. Et celle-ci a été suivie d’un apéritif garni, qui concluait cette après-midi laissant entrevoir que nos élèves et leurs enseignants auront bien du plaisir dans ces nouveaux locaux.

Texte et photos Pierre-Alain Pingoud