Jeudi 24 novembre à 20h, c’est une soirée unique que va vivre le public du Théâtre du Pré-aux-Moines. En effet, pour la seule fois à l’enseigne d’une programmation de spectacles, Henri Dès chantera ses «chansons pour adultes», celles qui font partie de son album «Autrement», sorti au printemps dernier. Comme ce tour de chant dure une heure environ, il était judicieux de le précéder d’une première partie. Et là aussi, il s’agira d’un programme inhabituel puisque Zep, célèbre dessinateur de Titeuf, ne placera pas de crayon dans sa main, mais une guitare! À l’enseigne du duo Martinez & Zep, il nous fera écouter des morceaux de l’album qu’il sort ces jours, intitulé: «Automatic Songs From The Moon».

Comme Henri Dès et Zep sont des amis de longue date et qu’ils travaillent en ce moment sur un grand projet ensemble qui doit voir le jour en 2023, nous avons eu envie de les réunir pour un interview à deux voix…

Henri Dès, avant de débuter cet interview, nous aimerions vous demander de réagir au décès, lundi passé 7 novembre, de votre ami Michel Bühler…

Henri Dès: Quand j’ai appris cette triste nouvelle, ce fut un choc. Il était quelqu’un que j’aimais beaucoup, on a démarré au même moment et on a toujours été proches. Il était un homme authentique et honnête, un chanteur engagé et droit dans ses bottes. J’ai une grande admiration pour lui et pour son parcours. Sa mort m’a énormément touché.

Jeudi 24 novembre, sur la scène du Théâtre du Pré-aux-Moines, vous serez sur scène pour chanter – une seule et unique fois – un répertoire qui n’est pas destiné prioritairement aux enfants. Comme votre pote Zep vous précédera sur scène avec son duo guitare-chant, on avait envie d’en savoir davantage sur l’amitié qui vous lie avec quelques questions du style «portrait chinois». Tout d’abord qu’appréciez-vous chez l’autre?

Henri Dès: J’apprécie le fait qu’on se ressemble… et qui se ressemble s’assemble! Nous avons beaucoup de points communs et, quand on se rencontre, on se rejoint toujours dans nos sujets de discussion. Deplus, j’apprécie son empathie.

Zep: J’aime Henri pour sa simplicité. Il n’est pas quelqu’un de compliqué et, même si on s’est rencontrés pour la première fois en 1995, j’ai l’impression de le connaître depuis toujours. Ajoutez à cela que grâce à mes enfants Arthur, Charles et Justin, j’ai entendu ses chansons en boucle à la maison tout comme aux concerts!

Si chacun de vous était un animal?

Zep: Henri serait un chien a longs poils, assez placide, par exemple un Griffon Korthals!
Henri: C’est drôle que tu penses à cette race, car j’en ai eu un! Quant à toi, je te verrais bien en ourson, parce que tu as la barbe depuis pas très longtemps. Et un ourson, ça doit être aussi cool que toi!

Si chacun de vous était une destination?

Henri: Zep serait les Etats-Unis, plus particulièrement la Louisiane, pour la musique de là-bas.

Zep: Cela me plait bien, j’aime le côté francophone et aussi cet état dont les racines multiculturelles sont toujours très présentes. Quant à Henri, s’il était une destination, ce serait un pays imaginaire peuplé de drôles de personnages, genre la forêt des Schtroumpfs… L’univers magique qu’il a créé dans ses chansons est immense.

Si chacun de vous était un objet céleste?

Henri: Zep serait un crayon qu’il au-rait lancé en l’air!

Zep: Henri est un petit système so-laire à lui tout seul!

Si Zep était une de vos chansons?

Henri: Facile! Ce serait ce refrain: «Petit Jeannoton, Ronge son crayon, Il fait des dessins dans sa tête; L’est pas le meilleur, Qu’importe d’ailleurs, Il a mille choses à voir, Rien que le beau temps, Lui prend plus de temps, Que son cahier de devoirs…»

Si Henri était un de vos personnages?

Zep: Facile aussi: Ce serait Titeuf, pour son côté éternel enfant dans la tête. Cela dit, j’ai dessiné Henri plein de fois, Henri, notamment il y a dix ans de ça pour la couverture de son album «Casse-pieds».

Enfin, si chacun de vous était une œuvre d’art?

Henri: Je choisirais un tableau de Brueghel l’Ancien, peuplé d’une multitude de personnages. Dans la vie, ce que je préfère, c’est la rencontre de l’autre.

Zep: J’opterais sans aucun doute pour une peinture de Ferdinand Hodler dont je suis un fervent admirateur. J’adore la manière dont il cap-ture la lumière. C’est bien simple, lorsqu’un musée fait une rétrospec-tive de ses œuvres, c’est tout juste si les gardiens ne doivent pas me met-tre dehors à la fermeture…

Propos recueillis par Pascal Pellgrino

En bref :
Henri Dès « Autrement ». Première partie Martinez & Zep. Au Théâtre du Pré-aux-Moines le jeudi 24 novembre à 20h. Recommandé dès 14 ans.
Location: www.preauxmoines.ch

CONCOURS : 5 X 2 P LACES À GAGNER !

Nous mettons en jeu 5 x 2 invitations pour le concert Henri Dès «Autrement» avec le duo Martinez et Zep en première partie pour le jeudi 24 novembre 2022, à 20h au Théâtre du Pré-aux-Moines. Pour avoir une chance de gagner, envoyez-nous un e-mail avec vos coordonnées complètes à: concours.lecteurs@hotmail.com. Le dernier délai de participation est fixé au: lundi 14 novembre 2022 à minuit. Les gagnant(e)s seront averti(e)s personnellement.