Folk montagnard en plaine… en ouverture du Venoge Festival, le 22 août

Folk montagnard en plaine… en ouverture du Venoge Festival, le 22 août
06 Juil 2018

Le Venoge Festival, c’est dans un mois et demi, mais les prélocations marchent déjà fort: «Pour cette édition 2018, on est clairement en avance et certaines soirées seront bientôt complètes», confie Greg Fischer, patron de l’évènement dont ce sera la 24e édition.

Au Journal de la Région de Cossonay, on peut sans autre confirmer cet engouement populaire, car le concours que nous avons organisé il y a deux semaines a battu tous les records de  participation avec… plus de 350 e-mails reçus! À ce sujet, les cinq gagnant(e)s ont été avertis personnellement.

Séduisante énergie

Au menu artistique du Venoge 2018, il y en aura bien évidemment pour tous les goûts et tous les styles.

De notre côté, nous avons voulu focaliser sur Wintershome, un jeune groupe suisse qui ouvrira les feux le mercredi 22 août dans une soirée de couleur plutôt folk, aux côtés de Amy Macdonald et KT Tunstall entre autres.

Pourquoi eux? Parce qu’il y a une séduisante énergie dans ce groupe qui vit à Zermatt et qui ne cache pas ses racines. La preuve dans le clip «Take Me Out» (en 2015), tourné à Kandersteg. «Il est vrai que nous avons eu la chance de grandir dans cette nature magnifique et nous en sommes reconnaissants, cela dit, nous aurions aussi fait de la musique si nous étions nés à Lausanne, Berne ou Zurich», dit Romaine Müller, l’une des six membres du groupe avec son frère Joël, ses cousins Pirmin, Elia et Maria Zurbriggen (enfants du légendaire champion de ski suisse Pirmin Zurbriggen) et une amie proche, Rebecca Graven.

Né à Noël 2011

Au départ, le groupe était une réunion de potes qui ont joué ensemble depuis Noël 2011. En parallèle, certain(e)s ont fait du ski jusqu’à un niveau élevé. Mais on peut dire que, côté musique, les choses sérieuses ont débuté en 2015. C’est là que les six amis – ayant en commun l’influence du groupe britannique Mumford & sons – se sont fixé une priorité et des objectifs clairs. Pour leur donner des conseils, ils ont eu la chance de croiser Anni-Frid Lyngstad, alias Frida, du mythique groupe ABBA. «Elle est amie avec nos mamans et nous a fait le plaisir d’assister à notre tout premier concert. Elle nous a encouragés, sans pour autant nous cacher que le show business est un métier très dur, nécessitant des tonnes de travail et de répétitions.»

Tournée estivale remplie

Le 22 août à Penthalaz, ce ne sera pas une première chez les Welsches pour Wintershome. Le groupe a déjà joué à la Parenthèse à Nyon et au Caribana; il se produisait hier au Montreux Jazz et, avant le Venoge, va enchaîner notamment le Gurten, le Moon And Stars à Locarno et l’Open Air de Gampel. «Chez les Romands, c’est la garantie d’une bonne ambiance, les gens dansent et font la fête», poursuit Romaine.

Un album tout frais

L’actualité, c’est aussi un album, sorti au printemps et intitulé: «Around You I Found You», enregistré à Seattle en été avec le producteur Ryan Hadlock. Onze titres qui sont à la fois tendres et enjoués. On citera par exemple l’envoûtant Cause I Care, les tubes en puissance que sont Move On et Up To You ou encore (c’est mon préféré): Vision to Grow. Dans le refrain de ce petit bijou d’harmonies, il est dit: «Donnez tout, donnez tout: Les visions sont faites pour grandir». Un précepte que Wintershome s’applique à lui-même et qui le mènera loin. C’est tout le mal qu’on peut lui souhaiter!

Pascal Pellegrino

Plus d’infos
http://www.venogefestival.ch/
https://www.wintershome.ch/