Pompaples – Conseil Général

Pompaples – Conseil Général
17 Déc 2018

Jeudi 6 décembre, le secrétaire du Conseil général de Pompaples a été la vedette de la séance!

Charly Clerc (photo ci-dessous) a reçu les honneurs du président Stéphane Schneider, du syndic Georges Barré et de la préfète Andrea Arn qui a décrit superbement ses 20 ans d’activité! Ayant repris le secrétariat à une période agitée dans la vie communale, Charly Clerc a oeuvré avec cinq présidents, participé à toutes les séances sauf une, écrit 60 procès-verbaux dont 38 à la main! En guise de remerciement, il a reçu un bon de voyage dans une clôture de séance chargée d’émotion.

Une femme à l’exécutif

Ce soir-là, la Municipalité était présente dans sa nouvelle configuration et le président du Conseil s’est réjoui de saluer l’arrivée à l’exécutif d’une femme en la personne de Caroline Favey. Sujet principal de cette réunion du législatif, le budget 2019 n’a pas soulevé de débats, malgré un déficit de CHF 148’556.-. Les charges s’élèvent à CHF 2’679’276.- pour des revenus estimés à CHF 2’530’720.-.

Evoquant la RIE 3, le municipal des finances, Alain Bonzon, a précisé que celle-ci ne mettra pas en danger les finances communales, vu le peu d’entreprises présentes dans la Commune. Par contre, le taux actuel d’imposition de 66% pourrait être revu à la hausse à l’avenir, suivant les décisions prises par le Canton. L’augmentation des traitements de la Municipalité, inchangés depuis 2007, a été acceptée, après présentation de tableaux comparatifs. Le syndic touchera CHF 12’000.- dès janvier 2019 (actuellement 7’500.-), les municipaux CHF 9’000.- (4’500.- jusqu’à présent); pour le Conseil général aussi, le préavis a été accepté à l’unanimité: le président touchera 250 francs par séance, le secrétaire 500 francs, l’huissier 50 francs et les conseillers recevront 10 francs de jeton de présence.

Eclairage public en question

Un sujet un peu moins éclairé fut celui de la modernisation de l’éclairage public. La Commission s’étonnant qu’une seule offre ait été demandée, le municipal Olivier Waber a expliqué que seule la Romandie Energie était en mesure de ne changer que les lampes sans avoir besoin de modifier les mâts qui sont en bon état. Afin de profiter des subventions du Canton pour le passage à l’éclairage LED, permettant ensuite une économie durable de consommation estimée à 10% (coût d’énergie actuel 35’000 francs), la décision doit être prise rapidement. Présent pour donner des détails techniques, un représentant de la Romande Energie a précisé que les lampes actuelles sont des 100 watts, alors que les nouvelles qui orneront les 109 luminaires publics seront des 54 watts. Une diminution d’intensité à 50% dès 20h, voire 70% dès 23h, sera possible et modulable par lampe, ce qui pourrait encore diminuer la consommation. À une grande majorité, le projet a été accepté avec un crédit d’investissement de CHF 86’617.75.

Prochaine séance le 28 mars

En fin de séance, diverses informations ont été données: modification de la déchetterie repoussée à cause du changement d’affectation de zone agricole en utilité publique; avenir du site de Saint-Loup, repas de soutien de la Jeunesse et Téléthon. Quant au développement du Moulin Bornu, une information devrait pouvoir être donnée lors du prochain Conseil général qui aura lieu le jeudi 28 mars.

Pierre-Alain Pingoud